Coronavirus : masques, gants... Olivier, chauffeur de bus grenoblois, part à la chasse aux déchets du covid

Parce qu'il ne supporte plus de voir masques, gants et lingettes jetés aux quatre vents, Olivier Belpalme retrousse ses manches et remplit des sacs poubelles de ces nouveaux déchets surgis de la pandémie.

© Olivier Belpalme
"Je préfère agir que râler" explique Olivier Belpalme qui n'en peut plus de voir, jour après jour, ces nouveaux déchets s'empiler le long des pistes cyclables, au bord des routes, devant les supermarchés ou même à son travail.
© Olivier Belpalme


Ce chauffeur de bus et de tram à Grenoble est un engagé viscéral de l'environnement. Il se déplace à vélo, adore courir et lance régulièrement des défis pour promouvoir sa façon de voir son espérance dans un monde plus propre et plus respectueux de l'environnement.

Mais ces derniers jours, Olivier l'optimiste a senti la moutarde lui monter au nez. A force de voir partout, sur son chemin le matin à vélo, vers le dépôt de bus, ces nouveaux déchets Covid qui envahissent le paysage.Y compris à son travail, Olivier témoigne des gants, masques et leurs sachets, lingettes jetés partout.

Sur son compte Facebook, il raconte sa tristesse : "En plus, on a pas besoin de tout ça, tout est désinfecté,on est en sécurité, on est à distance, alors pourquoi" ?

Parce qu'il n'est pas homme à ne rien faire, après son service, avec des gants et un sac poubelle, il fait la chasse à ces déchets et remplit en quelques minutes, presque la moitié de ce sac de 100 litres.Et il continue sur son vélo, le long de la piste cyclable.
La croisade d'Olivier Belpalme
La croisade d'Olivier Belpalme © Olivier Belpalme


Aujourd'hui, Olivier voudrait bien que nous fassions tous ce petit geste : nous pencher et ramasser ou plutôt jeter ce petit bout de tissu qui nous protège bien à l'abri dans une poubelle.Et si possible bien emballé, pour ne pas contaminer les agents chargés du ramassage des ordures.

 
Les masques fleurissent dans nos pelouses !
Les masques fleurissent dans nos pelouses ! © Olivier Belpalme

La toile aussi bruisse de ces incivilités qui hérissent le poil de beaucoup d'internautes. Qu'ils soient simples particuliers, élus ou representants de services publics, la colère gronde et l'appel au civisme est lancé.
 
Les éboueurs de Lyon relaient cette nouvelle épidémie... " Un masque ou des gants tous les deux mètres ! "
 
La Police Nationale rappelle aussi qu'on risque une amende si on jette son masque dans la nature, : " Jeter ou déverser tous types de déchets sur la voie publique est puni d'une amende de 68 euros !
 
Certains trouvent que le monde d'après tarde un peu à venir. Ainsi Bob nous dit que c'était bien la peine de les applaudir au balcon si dès le confinement terminé, les masques et autres déchets jonchent de nouveau les trottoirs ! #civisme #discipline #écologie
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé déconfinement solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter