Coronavirus. “Sans nous, rien ne tourne“ : la plateforme logistique des hôpitaux de Grenoble ”sur le pied de guerre”

La plateforme logistique des hôpitaux de Grenoble est "sur le pied de guerre" pendant la crise sanitaire du nouveau coronavirus. / © France 3 Alpes
La plateforme logistique des hôpitaux de Grenoble est "sur le pied de guerre" pendant la crise sanitaire du nouveau coronavirus. / © France 3 Alpes

Près de Grenoble, la plateforme logistiques des deux hôpitaux de la ville tourne à plein régime depuis le début de la pandémie de Covid-19. Elle approvisionne les établissements, notamment en matériel médical, pour leur permettre de fonctionner.

Par Margot Desmas avec Vincent Habran

C'est un maillon indispensable au bon fonctionnement des hôpitaux de Grenoble, d'autant plus en période de crise sanitaire du nouveau coronavirus. La plateforme logistique, implantée dans un lieu tenu secret, étroitement surveillé par mesure de sécurité, alimente au quotidien les différents services des deux centres hospitaliers grenoblois.

Les produits hôteliers, de restauration, d'entretien, d'hygiène mais aussi une grande partie du matériel médical y sont stockés avant d'être distribués. Et, sans surprise, l'activité s'est largement accrue avec la pandémie de Covid-19.

"Sans nous pour gérer les stocks et distribuer les services au bon moment, pour les servir selon leurs besoins, rien ne tourne. Avec les gros besoins que peuvent avoir les services qui prennent en charge les personnes Covid, on est sur le pied de guerre", témoigne Benoit Mercey, responsable département logistique CHU Grenoble-Alpes.
 

 

Les dons affluent


Depuis le début de l'épidémie, l'Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes gère l'approvisionnement en produits sensibles comme les masques, dont les stocks sont limités en France. Mais particuliers, entreprises et associations se mobilisent pour faire des dons en tout genre.

"On a pu répertorier à peu près 2 500 masques de protection contre le Covid-19, ils ont été donnés au CHU de Grenoble comme au CHU de Voiron, explique Frédéric Vigreux, membre de l'association Pompiers humanitaires solidaires. Nous avons aussi récolté d'autres matériels à usage unique : des combinaisons complètes à capuche en papier, du matériel jetable..."
 

Entre les murs de la plateforme logistique, le ballet des palettes est incessant. Chaque jour, une dizaine d'allers-retours entre l'entrepôt et le CHU est effectuée. "On n'a pas des stocks très importants mais ils nous permettent d'avoir un peu de sérénité dans les jours à venir. On en parle pas en semaines, contrairement à ce qu'on aurait pu faire il y a quelques mois, mais on sait que sur les jours à venir, on a un niveau de stock correct qui nous permet de répondre aux besoins de l'établissement", ajoute Benoit Mercey.

"Il y a quelques produits en tension sur lesquels on aimerait avoir plus de stock mais pour le moment, on arrive à gérer la situation", résume-t-il. Le CHU Grenoble-Alpes a mis en place une adresse mail spécifique pour aider l'établissement et son personnel : aide-covid19@chu-grenoble.fr. Les Isérois peuvent y envoyer leurs dons ou simplement des messages de soutien. 
 
Coronavirus : la plateforme logistique des hôpitaux de Grenoble "sur le pied de guerre"

 

Sur le même sujet

Les + Lus