Coup de filet anti-trafic de drogue dans l'agglo de Grenoble : 12 personnes toujours en garde-à-vue

Les douze personnes interpellées mardi 30 juin par les gendarmes de Meylan dans l'agglo de Grenoble, dans le cadre d'une longue enquête sur un réseau de trafic de drogue sont toujours en garde-à-vue, indique ce soir 1er juillet le procureur de Grenoble Eric Vaillant

© Lionel VADAM / MAXPPP
"Des défèrements auront lieu demain devant le juge d’instruction avec des mises en examen pour détention, transport cession de stupéfiants commis entre le 1er avril et le 30 juin, association de malfaiteurs et non justification de ressources" précise le procureur.

L'opération de gendarmerie s'est déroulée ce mardi 30 juin au matin dans l'agglomération de Grenoble. Les douze personnes avaient alors été interpellées et plus de 34 kg de stupéfiants saisis.

 L' intervention avait démarré sur les coups de 7 heures : 125 gendarmes étaient mobilisés simultanément  à Seyssinet-Pariset, Meylan, Grenoble, Echirolles, Fontaine et Décines-Charpieu. 

Outre les 34 kg de divers stupéfiants, quatre véhicules, un gilet pare-balles et une arme de poing ont été saisis. 

Les suspects ont alors été placés en garde à vue "en raison de leur implication à des degrés divers dans ce trafic œuvrant sur le secteur grenoblois", a expliqué le magistrat.

L'enquête avait commencé en avril 2020, lorsque la gendarmerie avait reçu un renseignement sur des rassemblements d'individus au sein du quartier des Buclos à Meylan...

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers drogue justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter