Grève du 6 avril à Grenoble : 26 000 personnes selon les syndicats et 10 000 selon la police, revivez cette 11e journée de mobilisation contre la réforme des retraites

Revivez cette 11ème journée de mobilisation à Grenoble. La manifestation, qui s'est déroulée dans le calme, a rassemblé près de 26 000 personnes selon les syndicats et 10 000 selon la police. La jeunesse, lycéens et étudiants, était largement présente lors de cette journée.

Nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites à Grenoble ce jeudi 6 avril. À l’appel de l’intersyndicale, les grévistes et les manifestants étaient invités à se rassembler à partir de 14h. L’intersyndicale esperait un regain de la mobilisation par rapport à la semaine dernière, en vain. Les manifestants ont dénombré 26 000 manifestants ce mardi contre 40 000 le 28 mars dernier. Ils étaient 10 000 selon la police.

La manifestation s'est déroulée dans le calme, le cortège s'est élancé peu après 14h du cours Jean-Jaurès en direction des grands boulevards avant de rejoindre la place de Verdun. En fin de manifestation, un petit groupe d'une vingtaine de personnes, s'est dirigé vers la caserne de Bonne, ils ont rapidement été dispersés par les forces de l'ordre.

Revivez cette journée de mobilisation ci-dessous : 

17h50 : Le trafic des bus et des tramways, interrompu dans le centre-ville le temps de la manifestation, reprend. 

17h30 : Une vitrine a été vandalisée, rue Lesdiguières à Grenoble en marge de la manifestation. La place de Verdun se vide petit à petit. 

 

17h25 : Sur la VRU de Chambéry, les opposants à la réforme des retraites ont incendié le radar, ils veulent "se faire entendre"

17h00 : Les manifestants quittent peu à peu la place de Verdun. Plusieurs centaines de personnes sont toujours présentes. Dans le calme et sous la surveillance des forces de l’ordre qui quadrillent la place.

durée de la vidéo : 00h00mn14s
Peu à peu, les manifestants quittent la place de Verdun à Grenoble ©Pierre-André Delbecq / France TV

 

16h40 : Un cortège sauvage, d’une vingtaine de personnes, s’est composé en marge de la manifestation contre la réforme des retraites à Grenoble. Ils ont pris la direction de la Caserne de Bonne avant d’être dispersé par les forces de l’ordre à l’aide de gaz lacrymogène.  

16h30 : L'ambiance est calme, les milliers manifestants arrivent petit à petit sur la place de Verdun à Grenoble. Ils ont prévu de l'occuper jusqu’à la fin de l’après-midi.

16h15 : A Chambéry, les opposants à la réforme des retraites ont réalisé une danse sur la VRU, sur le titre "free from desire".

durée de la vidéo : 00h01mn09s
A Chambéry, les opposants à la réforme des retraites ont improvisé une danse sur la VRU fermée - 6 avril 2023 ©Jean-Christophe Solari - France TV

16h10 : La tête de cortège entre sur la place de Verdun, lieu d’arrivée de cette 11e manifestation contre la réforme des retraites à Grenoble.

16h00 : Retour à Grenoble où la manifestation se poursuit, "Il n’y a pas d’essoufflement, il y a de la fatigue… On est fatigués de ce gouvernement. S’il ne lâche pas, j’ai peur que ça dégénère" ajoute le secrétaire départemental FO Isère, Philippe Beaufort.

15h55 : A Chambéry, l'autre partie du cortège est restée dans le centre-ville. Voici un florilège de quelques-unes de leur pancarte. 

15h50 : Du côté de Chambéry où la manifestation a débuté à 14h00, place du Palais de justice. Une partie du cortège s'est dirigée vers la VRU (voie rapide urbaine) qui a été fermée par arrêté prefectoral en raison de possibles débordements. La semaine dernière à cause des débordements, la circulation avait été totalement interrompue sur la voie pendant près de 5 heures.

15h45 : Les chiffres de la mobilisation à Grenoble viennent de tomber : 26.000 manifestants selon l’intersyndicale, 10.000 selon la police. La mobilisation est en nette baisse par rapport à la semaine précdente où 40 000 personnes étaient réunies selon les syndicats et 12 000 selon la police.

"C’est moins que la semaine dernière mais 26.000 manifestants pour Grenoble, ça reste énorme", commente le secrétaire départemental de la CGT Isère.

15h40 : La tête de cortège quitte le boulevard Foch et se dirige vers le centre-ville et la place de Verdun, lieu d’arrivée de la manifestation.

15h25 : La tête de cortège arrive à l’angle du boulevard Foch et du boulevard Gambetta.

15h20 : "Born to die, before la retraite", "nounou en colère", "la retraite en CE1", voici quelques pancartes qui illustrent cette 11e journée de mobilisation. 

15h10 : Ni les syndicats ni les autorités ne s'avancent, pour l'heure, sur les chiffres de la mobilisation. Les premières estimations devraient être connues à l'arrivée du cortège sur la rue Lesdiguières.

15h00 : Discrète lors des premières manifestations à Grenoble, la jeunesse se mobilise de plus en plus et "contre-attaque" jusqu’à prendre la tête du cortège.

durée de la vidéo : 00h00mn24s
Discrète lors des premières manifestations à Grenoble, la jeunesse se mobilise de plus en plus. ©Pierre-André Delbecq / France TV

14h50 : La tête de cortège vient de quitter le cours Jean-Jaurès pour emprunter le boulevard Foch.

14h45 : En tête de cortège, les responsables syndicaux CGT et FO : "Nous sommes toujours là, toujours présents et on exige le retrait de la réforme", insiste Nicolas Benoit, le secrétaire général de la CGT de l’Isère. "Je pense que ce sont les salariés dans la rue et tous les citoyens qui gagneront le retrait", ajoute Philippe Beaufort, le secrétaire général de l’union départementale FO de l’Isère. 

durée de la vidéo : 00h01mn02s
Le cortège s'élance du cours Jean-Jaurès à Grenoble. ©Pierre-André Delbecq / France TV

14h35 :  Prune fait partie du cortège, elle est en première au lycée des Eaux-Claires à Grenoble. Elle est venue avec une dizaine d’autres lycéens : "On est là pour défendre nos droits, le droit de nos parents et pour avoir une meilleure vie. Là, clairement, la démocratie n’est pas respectée avec l’utilisation du 49.3. Ce n’est pas que pour la réforme des retraites, c’est un combat plus général dans cette société où la démocratie n’est plus," confie la lycéenne. 

14h30 : Le cortège s'élance de la place de la gare et se dirige vers le cours Jean-Jaurès. 

14h15 : Les jeunes, étudiants et lycéens, se positionnent en tête de cortège. 

14h10 : Un grand nombre de manifestants sont rassemblés à Grenoble à l'angle de l'avenue Jean-Jaures et du cours Berriat. Le départ du cortège ne devrait plus tarder. 

14h02 : L'arrivée du cortège est prévue devant la préfecture, sur le place de Verdun à Grenoble. Les stands des organisations syndicales y sont déjà installés.

14h00 : les premiers manifestants se rassemblent place de la gare à Grenoble, lieu de départ de la manifestation. Le cortège doit ensuite se diriger vers le cours Jean-Jaurès, puis prendre le boulevard Maréchal Foch avant de rejoindre la place de Verdun où un rassemblement est prévu ce soir à 19h. Pour rappel, voici le parcours de la manifestation :

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité