Isère : une explosion à l’usine de produits chimiques Arkema de Jarrie, le risque toxique écarté et aucun blessé n'est à déplorer

Ce jeudi 10 novembre au matin, un feu d'origine électrique a entraîné une explosion et un dégagement de fumée sur la plateforme du site de produits chimiques Arkema. Situé à Jarrie en Isère, le site est classé Seveso "seuil haut". Selon la préfecture, tout risque toxique est écarté et aucun blessé n'est à déplorer.

Une explosion a eu lieu ce jeudi 10 novembre au matin sur la plateforme du site de produits chimiques Arkema à Jarrie en Isère. Cette usine de fabrication d’intermédiaires chimiques, classée Seveso "seuil haut", produit notamment de l’eau oxygénée, de l’eau de Javel, du chlorate perchlorate de sodium, du chlore et de la soude.

16h30 : Dans un communiqué, Eric Vaillant, le procureur de la République de Grenoble, indique que l'enquête a été confiée à la brigade de recherches de La Mure. Le parquet a notamment donné pour directive de requérir un expert incendie afin de déterminer les causes du sinistre. "La cause accidentelle est à ce stade privilégiée" a précisé le procureur. 

10h40 : Le maire de Jarrie, Raphaël Guerrero, nous informe que le Plan particulier d'intervention a été levé par la préfecture, que les routes à proximité ont été rouvertes à la circulation et enfin que les deux écoles proches de l'usine ont été déconfinées.

10h35 : Le SDIS38 maintient sur place une équipe de surveillance.

10h34 : L'explosion provient d'un feu d'origine électrique.

10h22 : Selon la préfecture de l'Isère, l'incident est terminé et aucun blessé n'est à déplorer. "Aucun déversement de produit ou pollution et aucune toxicité n'a été relevée", précise la préfecture.

10h12 : Selon les services de communication du rectorat, le collège le Clos Jouvin à Jarrie et l'école élémentaire Victor Pignat à Jarrie sont confinés. 

10h00 : Les routes situées à un kilomètre aux alentours du site Arkema sont bloquées. Il est demandé aux automobilistes d'éviter le secteur.

9h50 : Selon les dernières informations communiquées par la préfecture de l'Isère, l'alerte a été déclenchée à titre préventif et le risque toxique est écarté. Néanmoins, le périmètre de sécurité est toujours en place et il est demandé à la population de rester confinée chez elle. 

9h30 : Selon la préfecture de l'Isère, tous les services concernés sont mobilisés pour tenter d’identifier l'origine de l’explosion. Un périmètre de sécurité d'un kilomètre a été établi autour du site et les accès routiers sont bloqués. Les riverains sont priés de rester confinés chez eux et les automobilises doivent éviter le secteur 

9h15 : Le maire de la ville de Jarrie, Raphaël Guerrero, a été avisé et se rend sur les lieux.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs riverains ont publié des vidéos montrant les fumées qui s'échappent du site. 

L'usine Arkema de Jarrie est la plus importante unité de production d'eau oxygénée du groupe. Ses produits sont principalement utilisés pour le blanchiment et la désinfection, selon le site internet d'Arkema.