Echirolles : un mineur suspecté d'avoir blessé deux policiers en leur fonçant dessus à scooter

Un mineur de 17 ans a été placé en garde à vue, suspecté d'avoir percuté deux policiers à scooter. / © Alexis Sciard / MAXPPP
Un mineur de 17 ans a été placé en garde à vue, suspecté d'avoir percuté deux policiers à scooter. / © Alexis Sciard / MAXPPP

Un adolescent de 17 ans est en garde à vue depuis mardi 6 août, soupçonné d'avoir blessé deux policiers en leur fonçant dessus à scooter. Le jeune suspect, qui nie les faits, sera déferré ce jeudi.

Par @F3Alpes

Deux policiers de la Brigade de sûreté urbaine (BSU) de Grenoble ont été légèrement blessés après avoir été percutés par un scooter mardi 6 août à Echirolles (Isère). Un adolescent de 17 ans est toujours en garde à vue depuis le soir des faits, soupçonné de "violence sur personne dépositaire de l'autorité publique".

Mardi soir, les fonctionnaires intervenaient à Echirolles, en banlieue grenobloise, où ils tentaient d'appréhender un "individu défavorablement connu du service" qui se livrait à un rodéo urbain sans casque dans le secteur du Gâtinais. Lorsqu'ils ont tenté d'approcher "discrètement" le jeune suspect, ce dernier aurait démarré et "accéléré volontairement" dans leur direction, selon la police de Grenoble.

L'un des policiers blessé aurait été "traîné sur quatre ou cinq mètres avec le scooter". Souffrant de "douleurs au dos et cervicales", il a été transporté par les sapeurs-pompiers au CHU Grenoble-Alpes. Le second policier souffre d'une blessure au tibia, entraînant une ITT d'une journée. Tous deux ont déposé plainte.

Le suspect, qui a tenté de prendre la fuite, a été interpellé quelques mètres plus loin par un troisième fonctionnaire. En garde à vue, il a nié avoir foncé sur les fonctionnaires à scooter, expliquant que "les policiers lui ont sauté dessus", relatent encore les enquêteurs. Lors d'une perquisition, les policiers ont trouvé quelques grammes de résine de cannabis à son domicile. La garde à vue de l'adolescent a été prolongée par le parquet en vue d'un déferrement ce jeudi 8 août.

 

Sur le même sujet

Le CART, épisode 4

Les + Lus