• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Fantin-Latour “à fleur de peau” au Musée de Grenoble

Cette rétrospective rend hommage au plus célèbre peintre d'origine grenobloise du XIXème siècle. Le Musée de Grenoble présente ses admirables bouquets, ses fascinants portraits, à partir de demain et jusqu'au 18 juin. Un évènement à ne pas rater.

Par Jean-Christophe Pain


Fantin-Latour "à fleur de peau" raconte le parcours pictural du plus célèbre peintre grenoblois. L'exposition commence par ses oeuvres de jeunesse, en particulier les troublants autoportraits des années 1850-1860. Confiné dans son atelier, il trouve son inspiration dans l'intimité familiale. Modèles captifs, ses deux soeurs sont mises en scène en liseuses ou brodeuses.


Reportage Damien Borrelly, Dominique Bourget, José Manzanares et Thao Huynh
Fantin-Latour "à fleur de peau"


Entre 1864 et 1874, Fantin-Latour réalise ses fameux portraits de groupe. Coin de table immortalise l'immoral, le couple Verlaine-Rimbaud.





Jusqu'en 1890, l'artiste peint ce qu'il appelle des "études d'après nature", de somptueuses natures mortes de fleurs, ses fameux "bouquets". 


 

L'exposition présente également une face méconnue du pudique peintre grenoblois. Sa collection photographique de nus féminins. 1 400 clichés ! Ils lui permettaient de peindre le corps des femmes, sans avoir à faire poser aucun modèle vivant !




Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : 70 postes supprimés à Dietal, les salariés toujours mobilisés

Les + Lus