• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Fermeture d'une école musulmane à Echirolles : d'après le directeur l'établissement n'a rien de “salafiste”

L'association qui gère l'école Philippe Grenier comparaissait devant le Tribunal Correctionnel de Grenoble en janvier 2019. / © Google street view
L'association qui gère l'école Philippe Grenier comparaissait devant le Tribunal Correctionnel de Grenoble en janvier 2019. / © Google street view

L'école Philippe Grenier pourrait fermer ses portes. Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer l'a annoncé la veille sur France Inter en évoquant son "inspiration salafiste". La direction de l'école ne comprend pas cette annonce. 

Par TD

La direction de l'établissement avait été jugée par le Tribunal Correctionnel de Grenoble en janvier 2019, après s'être soustraite à un contrôle de l'Education nationale en 2017.  

Jugement avait été rendu le 12 février. L'école avait été relaxée concernant l'entrave à l'inspection mais la fermeture avait été décidée. Dans la foulée la direction avait fait appel. Un recours suspensif. 

Mais hier, le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé la fermeture effective de l'établissement en évoquant une école d'"inspiration salafiste" dans l'émission "Le Téléphone sonne" de France Inter. Le directeur, qui a souhaité garder l'anonymat, dit être tombé des nues. 

"Je suis stupéfait... La justice a décidé la fermeture parce que notre enseignement a été jugé pas assez conforme au socle républicain. Mais à aucun moment il n'a été question de salafisme. C'est le procureur qui a évoqué ce terme dans son réquisitoire, à un moment. Il a fait son travail d'accusateur. Mais il est allé trop loin". 

Le directeur affirme également qu'il n'a pas été question de religion devant le Tribunal Correctionnel. 

"Nous dépensons beaucoup d'énergie pour enseigner à nos enfants. Nous essayons de dispenser un savoir, même si nous ne sommes pas parfaits." 

Le directeur affirme également que ses élèves sont incités à réfléchir par eux-mêmes, reproche qui lui a été fait au cours de l'audience. Depuis, des exposés et des lectures seraient proposés plus régulièrement. 

L'école Philippe Grenier est un établissement privé sous la tutelle de l'Education nationale, mais pas en contrat avec elle. Elle a été créée en 2016. 
 

Les enfants seront rescolarisés à la rentrée prochaine 

 
Interview du rectorat de Grenoble sur la fermeture de l'école musulmane d'Echirolles
 

"Pour nous c'est une situation qui découle d'un suivi d'une décision judicaire",

explique Aymeric Meiss, le directeur de cabinet du rectorat de Grenoble.

Les familles sont tenues de respecter la carte scolaire et d'inscrire leurs enfants dans une école proche de leur domicile, en fonction des capacités d'acceuil. 

 

Sur le même sujet

Belles mécaniques anciennes à L'Horme (Loire) : la marque Citroën à l'honneur

Les + Lus