• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Fuite d'hydrocarbures dans les égouts de Grenoble

Illustration / © jean-François Frey Max PPP
Illustration / © jean-François Frey Max PPP

Les sapeurs-pompiers de l'Isère sont à pied d'oeuvre depuis la mi-journée après qu'une fuite d'hydrocarbures s'est déclarée dans l'hypercentre grenoblois en fin de matinée. Les équipes spécialisées dans le risque chimique sont encore à la recherche du pollueur en cause. 

Par Cécile Sauzay

Le standard du CODIS de l'Isère a reçu - et reçoit encore - des dizaines d'appels de particuliers grenoblois depuis la fin de matinée ce vendredi. Une étrange odeur de gaz rue de Bonne et rue de Belgrade, disent les riverains inquiets. Il s'agit en réalité d'une fuite d'hydrocarbures, des liquides qui se sont déversés dans les égoûts de la ville et dont l'origine est encore inconnue. 

Du fioul, du gasoil, ou même de l'essence... la nature des substances reste à déterminer. Quoiqu'il en soit, les équipes du SDIS spécialisées en risques technologiques et chimiques ont constaté la présence d'une irisation dans les conduits, un reflet arc-en-ciel qui permet d'affirmer qu'il s'agit d'hydrocarbures.

S'il s'agit d'essence sans plomb, le risque d'explosion s'en trouverait démultiplié, du fait des vapeurs hautement inflammables dégagées par ce liquide. "Il suffit d'une cigarette jetée là sans faire exprès pour que les eaux infestées prennent feu", craint-on du côté des pompiers. Une société d'assainissement a été mandatée pour inonder les égouts afin d'éviter ce genre d'incident. 

Un périmètre de sécurité a été mis en place aux abords des accès aux égouts et les vannes communiquant avec les ruisseaux avoisinants ont été fermées. 

 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus