Fusillade à Grenoble : "une guerre de territoire" entre trafiquants de drogue dans le quartier de l'Alma, proche du centre-ville

Un homme a été blessé ce samedi 16 décembre en fin de journée lors d'une fusillade à Grenoble. Des coups de feu ont été échangés dans le quartier de l'Alma, proche du centre-ville, entre bandes rivales qui se disputent l'un des points de deal les plus lucratifs de l'agglomération.

Il est situé à équidistance de la cathédrale Notre-Dame et du commissariat de police, à moins de trois cents mètres du cœur de la ville. À Grenoble, le quartier de l'Alma est un carrefour important du trafic de drogue. Les places y sont donc chères et la bataille pour reprendre le point de deal féroce.

Ce samedi soir, deux bandes rivales se sont affrontées à l'aide de fusils d'assaut pour s'arroger la zone. Une fusillade a éclaté. Elle est "due à une guerre de territoire", a indiqué ce dimanche le procureur de la République de Grenoble dans un communiqué, confirmant des informations du Dauphiné Libéré.

Récupérer le point de deal

"L’équipe qui tient le point de deal venait d’en être évincée et a cherché à le récupérer hier soir", a précisé Eric Vaillant.

L'échange de coups de feu s'est produit place Edmond Arnaud et rue Très Cloîtres. À l'arrivée des policiers sur place, tous les belligérants avaient pris la fuite.

Un individu a été retrouvé non loin de là, un peu plus tard, avec une plaie au pied.

"L’homme retrouvé blessé par balle à un pied est actuellement hospitalisé. Ses jours ne sont pas en danger. Il est défavorablement connu de la justice", poursuit le parquet.

Le procureur précise s'être "rendu sur les lieux" hier et avoir "confié l’enquête aux policiers de la sûreté départementale de Grenoble".

Un trafic très important déjà démantelé en 2021 au même endroit

Les forces de l'ordre ont déjà démantelé des réseaux dans ce quartier, notamment en 2021. Il est ressorti de l'enquête que le trafic de l'Alma générait un chiffre d'affaires moyen de 20 000 euros par jour, soit 7,3 millions d'euros par an.

Il y a deux mois, les protagonistes de ce trafic ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Grenoble. Vendeurs, guetteurs, organisateurs du trafic : au total treize personnes ont écopé de peines allant de 12 mois de prison à huit ans de détention.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité