Le GF38 arrache le nul contre Auxerre et fait son retour sur le podium de Ligue 2

Le GF38 se hisse sur le podium de Ligue 2 après le nul arraché contre Auxerre samedi. Malmenés pendant une large partie du match, les Isérois sont parvenus à égaliser dans le temps additionnel.

Les supporters du GF38 ont accueilli les joueurs à Grenoble samedi 9 janvier après leur victoire face à Auxerre.
Les supporters du GF38 ont accueilli les joueurs à Grenoble samedi 9 janvier après leur victoire face à Auxerre. © Mona BLANCHET / MAXPPP

Grenoble reste invaincu à domicile. Le GF38 a arraché le nul dans le temps additionnel contre Auxerre (2-2) samedi 9 janvier. Les Isérois font donc leur retour sur le podium de Ligue 2, à hauteur de Toulouse qui peut prendre la tête lundi en clôture de la 19e journée.

Une reprise de volée directe sur corner du défenseur central Loïc Nestor après la fin du temps réglementaire a permis au GF38 de conserver son invincibilité au stade des Alpes. Les Grenoblois ont toutefois été malmenés par Auxerre qui menait 2-0 avant de s'effondrer dans le dernier quart d'heure.

L'équipe de Jean-Marc Furlan (5e) avait le match en main pour signer un gros coup au classement avec la deuxième place provisoire en cas de victoire. Mais le meilleur buteur de L2, Mickaël Le Bihan, auteur de sa 14e réalisation et d'une passe décisive samedi, a manqué le penalty du 3-0.

 

Carton rouge pour Ndom

Un loupé qui a permis aux Isérois de continuer à y croire. Le GF38 a concrétisé un temps fort par un but de l'entrant Achille Anani, à la réception d'un centre à ras-de-terre du latéral gauche Jérôme Mombris. Puis le carton rouge express de l'attaquant bourguignon Aly Ndom, deux minutes après son entrée, a galvanisé les Grenoblois malgré la sortie sur blessure de leur attaquant David Henen, touché à la cheville.

Auxerre avait pourtant commencé le match idéalement avec Mickaël Le Bihan, débloquant son compteur coincé depuis quatre matches d'un crochet enchaîné d'une lourde frappe en lucarne, du gauche et qui plus est dans un angle fermé. Après la pause, il a encore été à l'origine du but du break : lancé dans la profondeur, il a fixé le gardien pour décaler au dernier moment Hamza Sakhi d'une louche.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gf 38 football sport