• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un grand nombre de personnes mobilisées, à Grenoble, pour soutenir le peuple algérien

© Vincent Habran
© Vincent Habran

Ce dimanche 3 mars 2019, plusieurs dizaines de personnes se sont réunies devant le consulat d’Algérie, à Grenoble, pour s’opposer à un 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika et soutenir le peuple algérien. 

Par Mai-Linh Nguyen-Stephan

C’est devant le consulat d’Algérie que de nombreuses personnes se sont réunies, ce dimanche 3 mars 2019, à Grenoble, pour exprimer leur colère et ainsi manifester contre la candidature du président Abdelaziz Bouteflika à un 5e mandat. 

« Luttons pour une Algérie libre et indépendante », « système dégage », « nous sommes venus récupérer nos droits », « non au 5e manda, non à la présidence à vie », ou encore « arrêtez de compromettre l’avenir de mon pays », ce sont les mots d’un peuple en colère. 

Le président algérien est au pouvoir depuis 20 ans. Âgé de 82 ans, Abdelaziz Bouteflika est diminué depuis plusieurs années par un AVC et est hospitalisé à Genève, en Suisse.

Il devrait être candidat à sa réélection le 18 avril prochain, une mascarade pour les manifestants. 

« Aujourd’hui tout le peuple algérien, de A jusqu’à Z, de l’Est à l’ouest, du nord au sud, tout le monde n’a qu’une seule parole, il y en a marre, on ne peut pas être gouverné par une momie, il ne peut pas, il n’a pas les capacités […] il n’a donc pas le droit au pouvoir » explique Hassène Kemel, un Algérien résidant à Grenoble. 
 
Mobilisation à Grenoble pour soutenir le peuple algérien
 

 

Sur le même sujet

Echevis ne veut pas être coupé du monde

Les + Lus