Grenoble : 8 voitures d'EDF entièrement brûlées, encore la mouvance anarcho-libertaire ?

L'hôtel de police de Grenoble. / © Anne Hédiard / France 3 Alpes.
L'hôtel de police de Grenoble. / © Anne Hédiard / France 3 Alpes.

Huit voitures d'EDF ont été détruites par le feu dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 juin 2019 à Grenoble. Pas d'élément certain pour l'instant mais le parquet reconnaît que ce nouvel incendie peut faire penser aux précédents revendiqués par les anarcho-libertaires bien implantés ici.

Par YG avec AFP.

Huit voitures appartenant à une division technique d'EDF à Grenoble ont été entièrement brûlées dans la nuit du dimanche 16 au lundi 17 juin 2019, a indiqué le parquet, sans faire de blessé. Le feu a été signalé vers 03H30. Personne n'a été interpellé, a-t-on indiqué de même source. La Sûreté départementale est chargée de l'enquête, selon la police.

Interrogé sur un éventuel lien entre la mouvance anarcho-libertaire, très implantée à Grenoble, et l'incendie, un représentant du parquet a estimé qu'on "pouvait y penser mais qu'il n'y avait pas d'élément le disant avec certitude" à ce stade de l'enquête.

Cette mouvance a revendiqué ces dernières années plusieurs attaques et incendies contre des institutions publiques de la région. Notamment, fin 2017, les incendies au groupement de gendarmerie à Grenoble, à la gendarmerie de Meylan ou au centre de culture scientifique la Casemate à Grenoble.
 

Sur le même sujet

Les + Lus