Grenoble : un automobiliste placé en détention provisoire après avoir frappé 2 policiers “sous le coup de l'affolement”

© Nathalie Rapuc / France 3 Alpes
© Nathalie Rapuc / France 3 Alpes

Un automobiliste de 20 ans a été placé en détention provisoire et devrait être jugé en comparution immédiate ce jeudi 31 octobre à Grenoble. Au volant de sa voiture, le jeune homme avait tenté d'échapper à un contrôle routier avant de s'en prendre à deux policiers.

Par Yann Gonon

Un jeune automobiliste de 20 ans devrait être jugé ce jeudi 31 octobre 2019 après avoir refusé de s'arrêter à un contrôle routier et avoir, selon la police, frappé deux agents.

Les faits se sont produits ce lundi après-midi, d'abord rue des Alliés à Grenoble puis sur l'Allée d'Ouessant à Echirolles. Selon le rapport de police, deux fonctionnaires auraient tenté d'interpeller un automobiliste, sans permis, qui venait, quelques minutes plus tôt de refuser de s'arrêter alors qu'un motard le lui demandait.

Toujours selon la police, le jeune automobiliste se serait alors "rebellé" et aurait frappé les deux agents "à coups de poings". Ceux-ci auraient été "sévèrement blessés", leur état nécessitant une ITT (incapacité temporaire de travail) de 3 et 4 jours.

Le motard qui avait tenté d'intercepter l'automobiliste a quant à lui également déposé plainte. Il affirme que l'automobiliste aurait fait deux embardées qui auraient pu le faire chuter.

Placé en garde à vue, l'automobiliste aurait reconnu l'intégralité des faits, tout en "minimisant ses actes". Il aurait également indiqué que les violences auraient été commises "sous le coup de l'affolement".

Le jeune automobiliste a été placé en détention provisoire et devrait être jugé en comparution immédiate ce jeudi 31 octobre 2019 à 13h30.

 

Sur le même sujet

Les + Lus