• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble : CEA et Minatec, la visite high-tech de celui qui allait devenir le nouvel empereur du Japon

Le futur empereur avait notamment rencontré des chercheurs japonais au CEA et à Minatec. / © FTV.
Le futur empereur avait notamment rencontré des chercheurs japonais au CEA et à Minatec. / © FTV.

Quand le nouvel empereur du Japon visitait la capitale des Alpes. C'était en septembre dernier, celui qui n'était encore que prince héritier avait effectué une visite de plusieurs jours en France. A Grenoble, il avait visité le CEA et s'était fait présenter plusieurs innovations technologiques.

Par Yann Gonon

Il doit monter officiellement sur le trône le 1er mai à 00 heures. Le prince Naruhito va succéder officiellement à son père, l'empereur Akihito, qui a choisi d'abdiquer. Il y a 8 mois, il était en visite à Grenoble. Il était allé à la rencontre de chercheurs japonnais et s'était fait présenter plusieurs innovations technologiques au CEA et à Minatec.

Tout avait été réglé au millimètre. Le protocole n'avait pas été dicté par l'ambassade mais directement par la maison impériale. Ce 10 septembre 2018, le prince Naruhito était en visite dans la capitale des Alpes dans le cadre d'un voyage officiel en France. Juste avant Grenoble, le futur empereur avait fait une halte à Lyon, ville avec laquelle le Japon entretien une relation quasi-ancestrale, notamment grâce à présence de plusieurs chefs nippons qui exercent à Lyon.  
 
A Grenoble, Naruhito avait rencontré plusieurs élus : Eric Piolle, le maire de la ville, Christophe Ferrari, président de la métropole et Jean-Pierre Barbier, président du Conseil départemental de l'Isère. Il avait découvert différentes innovations réalisées à Minatec et discuté avec des chercheurs japonais travaillant au CEA ou au CNRS. Il a aussi pu s'entretenir avec des étudiants français qui apprennent la langue nippone. 
 

 

Sur le même sujet

Sortie de prison Tuna Altinel

Les + Lus