Grenoble : une femme et ses quatre enfants retrouvés morts dans un appartement

Publié le Mis à jour le
Écrit par Margot Desmas avec AFP

La macabre découverte a été faite vendredi soir à Grenoble dans un appartement du quartier de la Villeneuve. L'hypothèse privilégiée est celle d'un meurtre des enfants suivi du suicide de la mère.

Une femme et ses quatre enfants ont été retrouvés morts dans un appartement, à Grenoble, dans la soirée du vendredi 11 mars. Les enfants, trois garçons et une fillette âgés de 3, 8, 10 et 12 ans, ont été retrouvés sans vie, allongés sur le matelas d'une mezzanine. Le corps de la mère de famille, âgée de 39 ans, se trouvait dans la même pièce.

"A ce stade, l’hypothèse privilégiée est celle du meurtre des enfants suivi du suicide de la mère sans que l’on en connaisse encore le motif", selon le parquet de Grenoble qui n'exclue aucune autre piste. Les premiers éléments de l'enquête pointent vers un décès "par absorption de médicaments dangereux", précise une source policière.

L'alerte a été donnée par une connaissance de la famille, celle-ci ne répondant pas aux appels. Vers 22 heures, les pompiers ont découvert les cinq corps "en décomposition" dans "un appartement insalubre" du quartier de la Villeneuve, dont la porte était fermée.

Aucun signe de vie depuis plusieurs semaines

La mère de famille y vivait seule avec ses quatre enfants. Elle avait été vue par des voisins pour la dernière fois la semaine du 14 février, selon le parquet. Le père, un homme de 37 ans, est incarcéré depuis avril 2021 et "n’a bénéficié d’aucune permission de sortir" ni d'"aucune visite au parloir".

"Compte tenu de l’état des corps, les identités n’ont pas encore pu être vérifiées avec certitude", précise le parquet de Grenoble. Une enquête a été ouverte et confiée à la Sûreté départementale de l'Isère.

Les causes de la mort des victimes n'ont pas été formellement établies. Les autopsies seront réalisées lundi 14 mars à 7h30. Des expertises complémentaires, "notamment toxicologiques", viendront compléter les investigations.