Grenoble : Cosmocité, Pulsar, Micromega, quel nom pour le futur centre des sciences de l'agglomération ?

Cosmocité, Pulsar, Micromega, vous avez jusqu'au 15 septembre pour choisir un nom au futur Centre de sciences de la métropole grenobloise. Un lieu dédié aux sciences de la terre, de l'univers et de l'environnement, doté d'un planétarium, qui ouvrira ses portes à Pont-de-Claix fin 2022.

 

Le futur Centre des sciences de la métropole de Grenoble
Le futur Centre des sciences de la métropole de Grenoble © @Grenoble Alpes Métropole/ Arcane

La Métropole de Grenoble vient de lancer une consultation pour le choix du nom du futur Centre de sciences de Pont-de-Claix. Trois propositions sont faites : Cosmocité, Pulsar, Micromega. Habitants de l'agglo et visiteurs potentiels sont invités à se prononcer jusqu'au 15 septembre prochain. 

Un nom, une signification

Chacun des trois noms est évocateur. La liste a été établie à partir des travaux effectués lors d'un atelier participatif organisé par la Métropole et d'une journée de réflexion rassemblant une trentaine de scientifiques, professionnels de la culture scientifique et représentants des communes impliquées. A vous de voir maintenant ce que le futur Centre de science doit représenter :

Cosmocité : le cosmos fait référence à l'univers, l'infiniment grand. La cité évoque une ville, une communauté de citoyens. 

Micromega : le suffixe micro suggère l'infiniment petit et mega évoque l'infiniment grand. 

Pulsar : le pulsar est une étoile à neutrons tournant très rapidement sur elle-même. La pulsation mesure le rythme du pouls, qui marque le battement cardiaque. En musique, la pulsation est l'accent marqué au début de chaque temps. 

La science pour tous

Pas question de faire du futur Centre de sciences de la Métropole grenobloise un lieu élitiste. L'objectif de ce projet est de rendre la science plus populaire, accessible à tous. Et susciter pourquoi pas des vocations.

Le centre sera équipé d’un planétarium, d’une salle 3D immersive, d’un espace d’exposition permanent et d’un belvédère. Sur près de 2 000 m², le public pourra s'initier aux sciences de la terre, de l’univers et de l’environnement. 

Le Centre des sciences va s'implanter sur le site très symbolique des Grands Moulins de Villancourt à Pont-de-Claix. L'architecture s’inspire en partie de l’ancienne minoterie (il en a notamment conservé la tour emblématique). Les travaux ont débuté le 28 mai dernier pour une livraison fin 2022 si tout va bien !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sciences astronomie culture espace