Grenoble : Extinction Rebellion se mobilise contre la 5G, des boutiques d’opérateurs mobiles taguées

Samedi 27 mars, des militants du groupe Exctinction Rebellion ont mené une opération contre la 5G dans le centre-ville de Grenoble. Plusieurs façades de boutiques d’opérateurs mobiles ont été dégradées.

La boutique Free dans le centre-ville de Grenoble a été taguée avec le symbole X du groupe Extinction Rebellion.
La boutique Free dans le centre-ville de Grenoble a été taguée avec le symbole X du groupe Extinction Rebellion. © M. Stiti / France 3 Alpes

"Technologie imposée", "numérique autant de gaz à effet de serre que l’avion". Sur les façades et les pavés, des tags colorés témoignent de la manifestation organisée par le groupe militant Extinction Rebellion, qui se définit comme "un mouvement non-violent de désobéissance civile pour le climat". 

La boutique Bouygues à Grenoble a aussi été taguée.
La boutique Bouygues à Grenoble a aussi été taguée. © M. Stiti

Ce samedi après-midi, plusieurs militants se sont donnés rendez-vous pour protester contre la 5G, qui commence à être déployée en France.

Sur leur page Facebook, les membres d’Extinction Rebellion expliquent que le gouvernement n’a pas pris en compte l’avis des citoyens pour développer ce nouveau réseau. Ils demandent "plus de transparence" ainsi qu’un "véritable dialogue".

Ces militants écologistes estiment que le réseau 5G provoque une augmentation des gaz à effets de serre et que cette technologie n’est pas nécessaire dans la vie de tous les jours.

Pendant la mobilisation, plusieurs façades des boutiques des principaux opérateurs mobiles français comme Bouygues, Free et SFR ont été taguées avec le symbole du groupe Extinction Rebellion.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement manifestation social économie numérique internet économie