• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Grenoble, Fanny Brun, glaciologue, reçoit le prix de la Fondation L'Oréal pour son travail sur les glaciers d'Himalaya

Fanny Brun s'est spécialisée dans l'étude des glaciers / © France 3 Alpes
Fanny Brun s'est spécialisée dans l'étude des glaciers / © France 3 Alpes

Fanny Brun a 27 ans. Grenobloise, elle a remporté un prix de la Fondation L'Oréal-Unesco, un programme pour promouvoir la place des femmes dans la recherche scientifique, un monde encore très masculin. La jeune femme s'est spécialisée dans l'étude des glaciers d'Himalaya.
 

Par France 3 Alpes

Ce prix de la Fondation L'Oréal-Unesco est doté d'une bourse qui soutient "la place des femmes dans les carrières scientifiques."

La parité, établie au niveau du lycée et des études supérieures, diminue en effet en montant dans les postes à responsabilité (10 % de femmes, selon les chiffres de l'UNESCO).

Fanny Brun, glaciologue, s'est spécialisée dans l'étude de l'évolution des glaciers de l'Himalaya.

GPS, Matériel de carrotage, sondes.... avec son directeur de thèse, elle prépare une nouvelle expédition sur un glacier asiatique. C'est ce projet qui vaut à cette glaciologue un prix récompensant les femmes scientifiques. Elle va étudier le processus d'accumulation de la neige. 

A 27 ans, elle a déjà participé à quatre campagnes sur des glaciers de l'Himalaya. Sa spécialité : l'analyse de leur masse. Elle croise les images des satellites et les observations sur le terrain. Comme sur le Changri Nup, à plus de 6000 mètres : les falaises du glacier jouent un rôle-clé dans la fonte.   

Ce travail est au coeur de la thèse que vient de soutenir la glaciologue. Elle a pu avancer dans ses recherches "en combinant la théorie et la pratique".

La bourse qu'elle vient d'obtenir pour ses études tombe à pic et rétablit un peu les disparités. La chercheuse l'a vérifié : du lycée au doctorat, les femmes sont bien représentées dans les filières scientifiques. Ensuite, pour les responsabilités, ce n'est plus le cas.

Le prix qui distingue les femmes de science est doté de 15.000 euros. Fanny va l'investir dans sa prochaine expédition sur le plus grand glacier du monde.  

Reportage Xavier Schmitt, Camille Michelland, François Contentin & Claire Taurisson









 

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus