• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Grenoble. L’imam légitime le djihad armé, le préfet de l'Isère demande la fermeture de la mosquée Al-Kawthar

Mosquée Al-Kawthar à Grenoble / © France 3 Alpes
Mosquée Al-Kawthar à Grenoble / © France 3 Alpes

Le préfet de l’Isère a pris un arrêté, ce mardi 5 février 2019, de fermeture de la mosquée Al-Kawthar à Grenoble. L’imam en place est accusé d’incitation à la violence, à la haine et à la discrimination. 
 

Par AH

Ce mardi 5 février 2019, le préfet de l’Isère a fait notifier l’arrêté de fermeture de la mosquée Al-Kawthar à Grenoble. Une mosquée qui accueille quelques 400 fidèles réguliers.
 

L'imam légitime le djihad armé et la charia


"A travers plusieurs de ses prêches, l’imam légitime le djihad armé, provoque à la violence, à la haine et à la discrimination contre les fidèles des autres cultes et véhicule un message contraire aux valeurs républicaines en légitimant la charia et la discrimination envers les femmes" précise la préfecture de l'Isère dans un communiqué.

L'arrêté a été pris sur le fondement de l’article L. 227-1 du code de la sécurité intérieure pour une durée de six mois. Il entrera en vigueur, "sous réserve d’un recours contentieux", le 7 février 2019 à 11h40.

L’association musulmane dauphinoise (AMD) gestionnaire du lieu de culte, ainsi que son imam, ont par ailleurs fait l’objet d’un gel des avoirs par arrêté conjoint du ministre de l’économie et des finances et du ministre de l’intérieur.

Il y a quelques jours, l'AMD avait lancé une pétition de soutien auprès des fidèles après avoir été informée, à la mi-janvier, de sa fermeture prochaine.





 

A lire aussi

Sur le même sujet

Auvergne : Le camion scanner de la douane de retour sur l'A75 depuis le 14 juillet

Les + Lus