Grenoble : la SEMITAG part en guerre contre les incivilités dans les transports en commun

Du 15 mai au 20 juin 2019, la SEMITAG lance une campagne de promotion des civilités dans les transports en commun de l'agglomération grenobloise. Une centaine d'agents du réseau se sont portés volontaires pour inviter les usagers à plus de courtoisie dans les bus et tramways.

© France3Alpes
Durant 3 jours, une centaine d'agents de la SEMITAG va prêcher la bonne parole du vivre mieux ensemble dans les transports en commun de l'agglomération grenobloise, pour le lancement de cette campagne inédite.

Ils se sont portés volontaires pour participer à l'opération "question de bon sens", lancée par la direction de la SEMITAG. Il s'agit d'une campagne de promotion des civilités pour inviter les usagers à plus de courtoisie et d'attention aux autres dans les transports en commun. 

Elle se déroulera du 15 mai au 20 juin avec des actions sur le terrain durant les 3 premiers jours ( 15, 16 et 17 mai 2019 ). Elle sera complétée par un affichage de 4 visuels forts qui "interpellent". Ne pas montrer du doigt, ne pas mettre sa musique à fond, ou encore ne pas mettre les pieds sur les sièges, voilà le type de comportements que souhaiterait faire disparaitre la SEMITAG dans ses transports en commun.

Pour cela, elle a choisi la méthode douce, avec cette campagne au ton positif durant laquelle elle veut faire passer des messages simples et même offrir des cadeaux, comme nous l'explique ce reportage de Jean-Christophe Pain et Yves-Marie Glo.

 
durée de la vidéo: 01 min 58
campagne SEMITAG civilité


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports en commun économie transports