Grenoble : trois ados de 15 ans mis en cause dans une série de vols près de la gare

Trois adolescents de 15 ans ont été mis en cause dans une série d'une dizaine de vols, souvent violents, commis depuis le début de l'année près de la gare de Grenoble. 
Les alentours de la gare de Grenoble ont été le théâtre de nombreux vols depuis le début de l'année. Depuis le 4 janvier, les policiers du Groupe spécialisé en investigations sur les bandes et violences urbaines ont en effet enregistrés neuf aggressions similaires autour de la gare. 

À chaque fois, des adolescents, âgés de 15 ans pour les trois auditionnés par la police, s'en prenaient à des jeunes à peine plus âgés qu'eux. Les victimes ont en effet toutes entre 16 et 20 ans, à l'exception d'un homme de 59 ans, qui avait reproché à deux jeunes leur présence dans l'immeuble avant de se faire insulter, menacer et violenter. 

Dans tous les autres cas, les jeunes victimes se faisaient d'abord aborder avant d'être menacer ou violenter par les adolescents, qui étaient toujours au moins deux, parfois jusqu'à cinq. 

Coincé trois heures avec ses aggresseurs

Portefeuille, téléphone portable, carte bancaire, boucles d'oreille... Les victimes se faisaient dérober les objets de valeur qu'elles portaient sur elle. 

Un adolescent de 16 ans s'est même fait voler sa veste Quechua. Le 23 janvier, il a passé pas moins de trois heures avec ses aggresseurs, qui l'ont isolé dans une rue pour lui voler son téléphone, ses chaussures et sa veste, avant de l'intimer d'aller voler des passants. Après qu'il a refusé, la victime a été frappée avant de pouvoir prendre la fuite. 

Trois adolescents de quinze ont été auditionnés par la police : le premier a reconnu la quasi totalité des faits (8 des 9 vols et aggressions), le deuxième a reconnu avoir participé à deux des vols et le dernier indique ne pas être impliqué dans les faits qu'on lui reproche. Les trois ont été déferré ce vendredi matin devant le juge. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers