Grenoble : un homme écroué pour le braquage à main armée d'un bureau de tabac, le préjudice estimé à 30 000 euros

Plus de sept mois après le braquage à main armée d'un bureau de tabac à Grenoble, un suspect a été placé en détention provisoire ce jeudi. Avec un complice, il aurait dérobé des cigarettes et de l'argent pour un préjudice estimé à environ 30 000 euros.

Un homme de 49 ans a été mis en examen et écroué jeudi 14 octobre pour le braquage à main armée d'un bureau de tabac survenu en début d'année à Grenoble. A l'heure de la fermeture de ce commerce situé sur le cours de la Libération, deux hommes dont l'un armé y sont entrés.

L'un d'eux, brandissant une arme de poing, s'est dirigé derrière le comptoir pour forcer le buraliste à l'emmener dans la réserve "pendant que son comparse s'affairait à remplir des sacs poubelles de paquets de cigarettes", rapporte le procureur de Grenoble. Une fois le rideau métallique fermé, l'homme armé a vidé le coffre-fort et "enfermé le buraliste dans la réserve", prenant la fuite avec le butin. Le préjudice est estimé à 30 000 euros.

La Sûreté départementale de Grenoble, en charge de l'enquête, a pu identifier le suspect grâce à "plusieurs prélèvements ADN" et "l'exploitation d'un objet laissé sur place par les malfaiteurs", ajoute le magistrat. Le quadragénaire, déjà connu de la justice, a été mis en examen et placé en détention provisoire jeudi, plus de sept mois après les faits.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société