Hockey sur glace : les Brûleurs de loups remportent leur 8e Ligue Magnus, après le match 5 face aux Ducs d'Angers

Les Brûleurs de loups ont de nouveau été sacrés champions de France de hockey sur glace, ce mercredi 13 avril. Les Grenoblois sont venus à bout des Ducs d'Angers (5-1) au terme du match 5 de cette finale de Ligue Magnus. Ils remportent la série 4 matches à 1.

Il y a des soirs et des ambiances qui ne trompent pas. Devant un Polesud plein à craquer, les Brûleurs de loups ont remporté, ce mercredi 13 avril, leur 8e titre de champion de France, au terme d'un match 5 remporté face aux Ducs d'Angers (5-1). Les Grenoblois ont soulevé la coupe Magnus, qui leur filait sous la crosse depuis 2019 et le début de la pandémie de Covid-19.

Ce mercredi 13 avril, tout est rentré dans l'ordre. "Ce sont des grands joueurs. Ils savent comment gagner et jouer en équipe. C'est ce qui leur reste à faire ce soir", expliquait avant la rencontre Cristobal Huet, ancien gardien des Brûleurs et premier Français à avoir soulevé la Stanley Cup. Son ancienne équipe ne s'est pas trompée et a récité son jeu pour s'assurer la victoire.

Mais l'entame de cette partie fut difficile. Engagée, comme l'ont été les dernières confrontations entre les deux équipes. Les Ducs ont même refroidi le public de la patinoire dès la 11e minute, par l'intermédiaire de Maurin Bouvet.

Une réaction écrasante

Bien décidés à ne pas jouer un match 6 sous haute tension au bord de la Maine, les Grenoblois ont vite réagi. Piqués dans leur orgueil, ils égalisent précisément trois minutes et 13 secondes plus tard, grâce à Nicolas Deschamps opportuniste suite à un cafouillage.

Le but fait soulever les gradins du Polesud. Les tambours des Irréductibles résonnent, le public pousse. Le deuxième tiers-temps est largement à l'avantage de Grenoble. Mais, Cowley, le gardien des zébrés, réalise un énorme tiers-temps. Rien ne passe jusqu'au magnifique but de Koudri, très bien servi par Valier.

Un but juste avant la pause qui assomme les Ducs. S'ils ont cru pouvoir dérober la couronne aux Grenoblois en début de partie, la fin du match est à sens unique. Les assauts se répètent sur la cage angevine. Il ne faut que 21 secondes en dernière période pour inscrire, avec de la réussite et un contre adverse, le troisième but de la rencontre.

Les Brûleurs poussent encore. Comme les cordes vocales de leurs supporters. Sur un tir de loin Nicolas Deschamps inscrit le quatrième but du match. Angers tente tout, mais n'a pas les reins nécessaires pour endurer les charges grenobloises. L'écart s'alourdit.

Dans une fin de match sous très haute tension, avec une ambiance bouillante et quelques baffes distribuées entre les deux équipes, Grenoble s'impose 5-1 avec un dernier but du capitaine Joël Champagne. Du champagne et d'autres boissons. Les Grenoblois ont toute la soirée pour célébrer, comme il se doit, leur 8e Coupe Magnus.