Hockey sur glace : les Brûleurs de loups dominent les Ducs d'Angers dans le premier match de la finale de Ligue Magnus

Publié le
Écrit par Antoine Belhassen .

Les Brûleurs de loups ont fait parler leur statut de favori face aux Ducs d'Angers avec une victoire (5-2) dans le match 1 de la Ligue Magnus, ce mardi 5 avril au Polesud de Grenoble. Une victoire logique, mais non sans peine.

Quelques frayeurs, de l’engagement, mais pas de mauvaise surprise. Les Brûleurs de loups ont assuré le coup, ce mardi 5 avril, avec une première victoire (5-2) face aux Ducs d’Angers dans cette finale de la Ligue Magnus.

Dans un Polesud de Grenoble à guichets fermés, les Grenoblois ne sont pas tombés dans le piège angevin. En novembre, lors de leur première opposition en saison régulière, les Rouge et Bleu avaient coincé. Une défaite sur le fil 4-3. Ce mardi, pour un match bien plus important, les Brûleurs de loups sont rentrés dans leur rencontre avec beaucoup d’engagement.

Grenoble a ouvert le score dès la 7e minute par l’intermédiaire de Sacha Treille. Un but qui récompense une entame de match dominée par les Isérois. Lors du premier tiers-temps, les joueurs de Jyrki Aho ont cadré à 14 reprises. Les Angevins, étouffés en défense, ne frappent que 4 fois au but.

Mais au retour des vestiaires, les Ducs reviennent avec l’intention de triompher. Plus d’intensité, plus d’engagement physique, quelques bagarres. Le public du Polesud doute, siffle, rugit. La deuxième période est digne d’un grand match. D’un match de finale.

Les Brûleurs ont pensé prendre un écart décisif après un but du Finlandais Jani Tuppurainen, trouvé idéalement par Nicolas Deschamps. Mais, il ne faut que quelques minutes aux Angevins pour réduire l’écart, dans un Polesud bien refroidi. 2-1 au terme du deuxième acte.

Une fin de match libératrice

Le troisième tiers-temps démarre comme le deuxième. Grenoble a rapidement inscrit un troisième but. Nouvel écart significatif pour les Rouge et Bleu. Mais nouvelle réduction de la part d'Angers dans la foulée. Sans doute émoussés par une importante succession de matches, les Angevins ont fini par plier en fin de rencontre. 

Le but de Julien Munoz et la troisième réalisation du Finlandais Jani Tuppurainen, désigné homme du match, ont scellé la victoire iséroise (5-2). Le public exulte au coup de sifflet final. Il devra de nouveau soutenir son équipe dès ce mercredi 6 avril (20h15) pour le deuxième match de la série. Les matches 3 et 4 auront lieu à Angers, samedi (18 heures) et dimanche (20h30).

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité