Il rentre des Antilles avec 6 kg de cocaïne dans ses valises : un Isérois de 56 ans interpellé à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle

Un Isérois de 56 ans a été interpellé, vendredi 8 mars à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, de retour des Antilles avec six kilos de cocaïne dans ses valises, indique le parquet de Grenoble ce mercredi 13 mars.

Un homme de 56 ans a été arrêté, ce vendredi 8 mars, à son arrivée à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle (Val d'Oise) avec six kilos de cocaïne empaquetés dans ses valises, indique le parquet de Grenoble ce mercredi après une première information du Dauphiné Libéré.

L'opération, menée par la police judiciaire de Grenoble, s'était intéressée depuis de nombreux mois à cet habitant du département de l'Isère. Selon les informations des forces de l'ordre, cet individu acceptait le rôle de "mule" en échange de quelques milliers d'euros.

Après leurs investigations, l'intéressé a été interpellé alors qu'il revenait des Antilles néerlandaises. La drogue servait, elle, à alimenter le trafic sur l'agglomération grenobloise, toujours d'après le quotidien régional.

Deux autres hommes interpellés

Deux autres Isérois âgés de 36 et 39 ans, soupçonnés d'avoir recruté la "mule" et organisé le voyage, ont également été interpellés. Le trio a été placé en garde à vue en fin de semaine dernière avant d'être présenté à un juge d'instruction.

Les trois hommes ont été mis en examen pour "trafic", "importation de produits stupéfiants" et "association de malfaiteurs", confirme le procureur de la République de Grenoble, Eric Vaillant. Ils ont ensuite été placés en détention provisoire.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité