Incendie de Voreppe : 80 hectares ravagés par les flammes, 270 pompiers toujours sur place

Publié le Mis à jour le
Écrit par J.M

L'incendie qui fait rage sur les hauteurs de Voreppe en Isère se poursuit ce lundi matin, 270 pompiers sont toujours sur place et les moyens aériens devraient reprendre. Près de 80 hectares ont déjà brûlé et les 140 personnes évacuées préventivement n'ont toujours pas regagné leur domicile.

L’incendie qui a débuté vendredi dans la soirée à Voreppe, suite à un impact de foudre, est toujours en cours ce lundi 8 août au matin. Près de 270 pompiers ont lutté toute la nuit contre les flammes, en vain. Des pompiers de la Savoie, de la Haute-Savoie et du Rhône sont venus en renfort. Dimanche soir, quatre Canadairs ont été dépêchés sur place ainsi qu’un avion bombardier d’eau, les appareils ont dû cesser les opérations à la tombée de la nuit mais les rotations doivent reprendre dès ce lundi matin.

Les flammes ont déjà détruit près de 80 hectares de végétation. "Après une reprise au milieu de la nuit, l’incendie a peu évolué, mais les secours restent vigilants" confie la préfecture de l'Isère, "nous sommes tributaires de la météo, des vents et de la température."

140 personnes évacuées

140 personnes, des habitants des hameaux du Bourget, de la Bouisse, de Malossane le haut et Malossane le bas, Les Balmes et Les Barniers ont dû quitter leur logement ce dimanche en fin de journée : "On avait l'impression d'être tout à fait protégé là où on était, que le feu était circonscrit. Mais en fin de journée, les gendarmes sont venus nous demander de préparer une valise au cas où. Et une demi-heure après, le feu avait pris de manière plus intense et il a fallu partir rapidement", raconte une habitante du hameau du Bourget.

"Ça fait trois jours que ça dure, que l’on surveille. On a fait deux nuits blanches pour surveiller. Ma femme et mes enfants sont partis moi je suis resté tant que j’ai pu. On ne sait pas ce que l’on va retrouver quand on va revenir," raconte Gerald ,obligé d’évacuer au milieu de la nuit.

Deux points de rassemblement ont été mis en place à la salle de l’Arrosoir à Voreppe ainsi qu'à la salle des fêtes de Pommiers-La-Placette. Des lits y ont été installés et les personnes évacuées peuvent y trouver de quoi boire et se restaurer.

Ce lundi matin, les évacués n'ont toujours pas pu regagner leur domicile.

Routes coupées

En raison de la propagation de l'incendie, et pour permettre l’intervention des secours la RD520A, allant de Voreppe à Saint-Joseph-de-Rivière, a été coupée à toute circulation. La RD 1075 a également été coupée à la circulation.

Appel à la vigilance

Afin de faciliter le travail des secours, le préfet de l'Isère demande principalement aux riverains et aux touristes de "ne pas contacter les sapeurs-pompiers" s'ils observent de la fumée ou des flammes sur la zone impactée "afin de ne pas encombrer la ligne téléphonique pour le même signalement", ne pas se rendre sur les lieux, ne pas randonner à proximité ou ne pas utiliser de drone.

Il appelle d'ailleurs à la plus grande vigilance "du fait de la sécheresse et de la température" en évitant "tout barbecue à proximité de forêt", "l'utilisation d'engin mécanique en forêt" et en ne jetant "aucun mégot".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité