Incendie à Grenoble : la médaille de la Ville va être remise aux héros de la Villeneuve

Le maire de Grenoble, Eric Piolle, va remettre la médaille de la Ville à six habitants de la Villeneuve qui ont sauvé deux enfants d'un incendie, mardi. Ils avaient réceptionné les jeunes garçons après une chute d'une dizaine de mètres. Un acte "de solidarité extraordinaire", pour Eric Piolle.

Deux frères de 3 et 10 ans ont été sauvés d'un incendie par des habitants du quartier de la Villeneuve à Grenoble.
Deux frères de 3 et 10 ans ont été sauvés d'un incendie par des habitants du quartier de la Villeneuve à Grenoble. © Souhaila Saïdi / DR
Les héros de la Villeneuve bientôt récompensés. Six habitants qui ont sauvé deux enfants d'un incendie, ce mardi, vont se voir remettre la médaille de la Ville de Grenoble. Une distinction qui va être décernée par le maire, Eric Piolle, pour récompenser cet "élan profondément humain", nous annonce-t-il.

Ces habitants ont sauvé la vie de deux frères, âgés de 3 et 10 ans, qui avaient sauté dans le vide depuis le 3e étage de leur immeuble pour échapper aux flammes. Les deux enfants s'en étaient sorti indemnes, mais plusieurs habitants avaient été légèrement blessés en les réceptionnant. "C'est un acte de solidarité extraordinaire qui a permis de sauver deux vies", salue Eric Piolle qui va remettre une médaille à chacun des six héros de la Villeneuve vendredi 31 juillet, à 18 heures, à l'Hôtel de Ville.

Parmi eux, Walid Athoumani, 25 ans, qui a tenté avec une poignée d'habitants d'enfoncer la porte de l'appartement où étaient piégés les deux jeunes garçons, sans y parvenir. Ils les avaient finalement réceptionnés après leur chute d'une dizaine de mètres. "Je suis fier de moi et du quartier, de notre solidarité absolue (...) on s'est entraidés, je ne connaissais personne mais on a dit 'allez on les attrape, on sauve des vies', c'est tout simplement ça", nous racontait le jeune homme au lendemain de ce sauvetage miraculeux.
 
 

"Grande humanité"


La médaille de la Ville est remise en de rares occasions pour distinguer des "parcours ou des actes extraordinaires", explique M. Piolle. Plusieurs personnalités, à l'image du défenseur des migrants Cedric Herrou, l'ont reçue. Lors de l'incendie de la Villeneuve, "ces gens ne regardaient plus leur propre sécurité pour assurer celle des autres", poursuit le maire de Grenoble.

Pour l'édile, cet acte de bravoure illustre l'état d'esprit des habitants du quartier "bien loin de l'image stigmatisante qui est trop souvent véhiculée". "La Villeneuve, c'est un mélange de solidarité, une dimension culturelle, et une grande humanité", estime-t-il, affirmant que cet acte ne fait que "ramener la réalité de ce qu'est le quartier".

A la suite de cet incendie, deux enquêtes ont été ouvertes par le parquet de Grenoble, l'une pour déterminer les causes du sinistre et l'autre pour "délaissement d'enfants". Les témoignages recueillis n'ont, pour l'heure, pas permis de déterminer les circonstances de l'incendie.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers sauvetage solidarité société