Interruption des transports en commun à Grenoble après l'agression d'un conducteur de bus

© Céline Aubert / France 3 Alpes
© Céline Aubert / France 3 Alpes

Hier vers 20 heures un conducteur de bus a été victime d'une agression, braqué par un individu avec une arme à feu. Les agents de conduite de la Semitag ont exercé leur droit de retrait à partir de 22 heures. Tout est revenu à la normale ce matin. 

Par TD

Hier vers 20 heures à un arrêt de bus de la ligne C3, avenue Edmond Esmonin à Grenoble, un conducteur de bus a été victime de violences avec arme de poing.

A la suite d'une remontrance du chauffeur, un individu a pointé une arme sur lui avant de prendre la  fuite vers le Village Olympique.

Le bus a été évacué. Le conducteur n'a pas été blessé, mais a été profondément choqué par l'agression. 

L'auteur est recherché. Il s'agit d'un homme de 25 ans, d'1,75 m. Il portait une veste longue de couleur claire ainsi qu'une guitare. Un relevé vidéo a été mis à disposition des enquêteurs. 

Les agents de conduite des bus et des trams de la Semitag ont exercé leur droit de retrait à partir de 22 heures. La circulation des lignes TAG (tram A, B, C, E et Chrono C1, C2, C3, C4, C5, C6) a été progressivement interrompue.

Le même jour, un bus a eu une vitre brisée après un jet de pierre sur la ligne 13, rue paul Cocat quartier Teisseire. Une passagère a été légèrement blessée au visage mais n'a pas souhaité être prise en charge par les sapeurs-pompiers ni même déposer plainte. L'auteur a pris la fuite. 

Tout est revenu à la normale ce mardi matin.

Sur le même sujet

Suisse : le football… tout un spectacle !

Les + Lus