En Isère, des étudiants en management créent “Care for Patrimoine” pour sauver le château de Séchilienne

Clément et Gautier, animateurs de Care for Patrimoine, posent devant le château de Séchilienne
Clément et Gautier, animateurs de Care for Patrimoine, posent devant le château de Séchilienne

Dix étudiants de Grenoble Ecole de Management se mobilisent pour sauver le château médiéval de Séchilienne. Un chef d'oeuvre en péril. Les étudiants ont déjà collecté plus de 7 000 euros. Une aubaine pour la commune propriétaire qui n'a tout simplement pas les moyens d'effectuer les travaux. 

Par Jean-Christophe Pain

Gautier et Clément n'ont que 20 ans mais s'intéressent au management... et à l'Histoire !

Etudiants en première année à Grenoble Ecole de Management, ils nous font remonter le temps, plonger dans les oubliettes de l'Histoire, l'histoire du château abandonné.
 
Le château de Séchilienne eût son heure de gloire avant-guerre
Le château de Séchilienne eût son heure de gloire avant-guerre


Un chef d'oeuvre en péril


Le château de Séchilienne, érigé au XIIIème siècle comme la sentinelle des portes de l'Oisans, longtemps propriété de la célèbre famille Alleman, eût son heure de gloire avant-guerre.

Mais, depuis 1944, c'est un chef d'oeuvre en péril. Le château fut incendié par les soldats allemands parce qu'il abritait des résistants.
 
Le château est aujourd'hui complètement envahi par la végétation / © Care for Patrimoine
Le château est aujourd'hui complètement envahi par la végétation / © Care for Patrimoine

Pillée, squattée, envahie par la végétation, la ruine oubliée menace de s'écrouler. Pour libérer le château de son carcan de lierre, il faudrait de l'argent. Et des bonnes volontés.
 
© Care for Patrimoine
© Care for Patrimoine
 

"Care for Patrimoine"


Pour débloquer la situation, les étudiants ont lancé la campagne "Care for Patrimoine" sur la plateforme de crowfunding patrimonial Dartagnans. Dartagnans, c'est une start-up de passionnés qui a déjà récolté 8 millions d'euros pour 400 projets dans toute la France.

Visible sur cette plateforme, le spot vidéo réalisé par Gautier et Clément, avec l'association Les Lames du Dauphiné, s'avère particulièrement attractif !
 
Care for Patrimoine : le spot du château de Séchilienne
 

Plus de 7 000 euros en deux semaines


Hyperactifs sur les réseaux sociaux, Gautier et ses amis ont déjà collecté plus de 7 000 euros en deux semaines seulement. Des dons venus de toute la France, de Belgique, et même d'Outre-Atlantique.

Une aubaine pour la petite commune de Séchilienne, 1 000 habitants, et moins de 1 000 euros par habitant de budget annuel.

La commune a acquis le château incendié en 1949 pour une somme modique. En contrepartie, elle céda ses indemnités pour dommages de guerre aux usines électrochimiques de Jarrie. L'économie d'abord, le patrimoine après.
 
Des étudiants se mobilisent pour sauver un château en péril
Intervenants : Gautier Haquin, étudiant en 1ère année de Grenoble Ecole de Management, Cyrille Plenet maire (sans étiquette) de Séchilienne Reportage : JC Pain, F. Ceroni, A. Kebabti
 

De l'argent et des bonnes volontés


Les étudiants ont tout simplement révélé aux habitants de Séchilienne qu'ils possédaient un patrimoine historique méconnu. 

Du coup une dynamique locale s'est enclenchée. Et quelques bonnes volontés se sont mainfestées, qui déboucheront peut-être un jour sur une association de défense du patrimoine. 

"Care for Patrimoine" s'est fixé pour objectif de collecter 10 000 euros. Une somme qui permettra de financer les premiers travaux d'urgence (dévégétalisation notamment), mais aussi de déclencher des subventions.

Pour chaque donateur, les étudiants ont imaginé avec la commune diverses contreparties : de la carte postale à la visite guidée, en passant par le panier gourmand de produits locaux. 

 


 

Sur le même sujet

Les + Lus