Pour limiter les nuisances sonores, un plan anti-bruit à Grenoble

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

A Grenoble, la Métropole vient en aide aux propriétaires de logements exposés aux bruits. Dans le cadre d'un partenariat avec l'Ademe, un accompagnement technique et financier leur est proposé pour mieux isoler leur habitation. Depuis 2012, près 130 logements ont pu bénéficier de ce dispositif.

Par CS

Pas facile, au quotidien, de vivre avec le bruit. La métropole de Grenoble vient en aide aux propriétaires en proie aux nuisances sonores.

Elle a ainsi cartographié les zones les plus sensibles de l'agglomération en rouge. En rose et en violet, les endroits qui dépassent les 65 décibels, qui dépasse le seuil autorisé par les normes européennes. 


Pour réduire ces nuisances, la Métropole a réduit la vitesse sur certains axes routiers, facilité le partage des véhicules électriques et elle apporte aussi des aides financières pour que les propriétaires remettent leur bien au normes.

Plus de 10% du patrimoine immobilier de Grenoble Alpes Métropole ne serait pas aux normes européennes. Dans de vieux immeubles, il est possible de ré-isoler entièrement par l'extérieur et de poser un double-vitrage isolant phonique pour protéger les habitants.

Car même si ce problème peut paraître secondaire, les nuisances sonores provoquent des troubles du sommeil, de la nervosité, des maladies cardio-vasculaires ou mené à l'échec scolaire, selon un rapport de l'organisation mondiale de la santé.

Anti-bruit Grenoble

 

Sur le même sujet

Suicide d'une employée mucinipale à Chambéry : la famille dénonce un harcèlement au travail

Les + Lus