Cet article date de plus de 4 ans

Nicolas Hulot prône l'action collective en matière d'environnement à la biennale des villes en transition, à Grenoble en Isère

Ce samedi 11 mars, mais aussi demain, Grenoble accueille la Biennale des "Villes en Transition". Une première en France.
© AFP
Le rendez-vous a commencé ce vendredi 10 mars et dure 3 jours. Durant cette période, les collectivités locales vont réfléchir et échanger à propos de la démocratie, du climat, ou encore de la solidarité dans le cadre de la Biennale consacrée aux villes en transition.

Nicolas Hulot, le parrain de l'événement, était à la MC2, la Maison de la culture grenobloise, vendredi soir. Pour lui, ce genre de rendez-vous est essentiel. Les engagements pris à Paris lors de la COP 21 en 2015 sont selon lui : "insuffisants, mais pourraient s'avérer payants s'ils étaient complétés par l'action des collectivités territoriales."

Des représentants de villes étrangères seront également présents pour débattre et faire des propositions, car toujours selon l'ancien animateur de télévision : "certaines villes du monde sont très en avance sur la France et pourraient être des sources d'inspiration."

Parmi les propositions à mettre en place selon Nicolas Hulot, on retrouve : "la mise en place de circuits courts, la création de fermes urbaines, les jardins potagers partagés, entre autres choses."

Ce qui est certain toujours selon lui : "c'est qu''il faut privilégier une action collective et oublier l'individualisme et le nationalisme pour réussir à avancer ensemble."

Extrait du 19/20 du 10 mars 2017
durée de la vidéo: 04 min 28
Extrait du 19/20 du 10 mars 2017

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société