Noël. A Grenoble, les Halles Sainte-Claire en effervescence avant le soir du réveillon

Chapon, foie-gras, huîtres,... : l'attente est bientôt terminée. Mais à trois jours du réveillon, avant de passer à table, il est l'heure de passer derrière les fourneaux. Les Halles Sainte-Claire à Grenoble renferment toutes les merveilles culinaires nécessaires à un réveillon réussi. 

A trois jours du réveillon, les Halles Sainte-Claire ont revêtu leur habit du dimanche. Les saveurs de Noël embaument les allées du marché historique de Grenoble. Le nez penché au-dessus des vitrines, les Grenoblois s'empressent de réaliser leurs derniers achats culinaires des festivités"Je prépare des pigeons en canapé, farcis avec des petits raisins, avec un gratin de cardons et des marrons", ose révéler l'une d'eux. Des recettes festives, de prestige. Forcément, l'attente du festin a été, cette année encore, très longue ... "On a de la famille qui vient de loin, on est contents de les recevoir", se risque à nous répondre une cliente. Oui parce que pour recevoir toute la famille, il faut se mettre rapidement aux fourneaux. Et pour tous les épater, à défaut de s'entendre sur les sujets de conversation à aborder (et surtout, ceux à banir), mieux vaut miser sur les bons produits... 
 

Gourmande, depuis 1874

En arrivant, vous trouverez des oranges à l'extérieur... 
 

Vous n'êtes pas très agrumes ? Ou avez été sage en 2018 ? Mieux vaut s'engouffrer à l'intérieur des Halles. Sur les étales, les produits d'Italie attirent. Des raviolis épinards et ricotta, trop classiques ? Oui, mais ceux-là sont en forme de sapins. Ils auront le mérite de bousculer les habitudes de nos traditionnelles volailles. Car quoi qu'il arrive, chapons et poulardes trouvent leur hôte ici.

(Même si ça ne présage en rien du résultat, sans vouloir jouer les mauvais esprits...) 
 

via GIPHY


Certains l'aiment marin, leur réveillon. Et là-aussi, Sainte-Claire n'est pas en reste bien qu'éloignée des côtes. Son secret ? Les habitués qui, eux-mêmes, retrouvent les leurs, d'habitués. Les ostréiculteurs des Halles font la route chaque année, de Marennes Oléron, pour accueillir des isérois... conquis. "Je viens là depuis des années, et je me régale", veut bien concéder l'un d'eux, quitte à dévoiler sa bonne adresse. Et pour les réticents à l'huître, le panier de la mer est bien garni. "La petite noix de Saint-Jacques, la lotte, le turbot, le bar, bien sûr la petite crevette et le saumon fumé", lance la poissonnière. Avec ? "Un petit vin blanc sec !" Bien reçu, on continue notre tour. La vielle dame, construite en 1874, pense à tout. Direction les fleurs. Pas de réveillon sans amarylis, élébores, tulipes. Car vous conviendrez qu'il est tout aussi important, ce soir-là, de nourrir son esprit de poésie, autant que son estomac de foie-gras... 

   
 

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité