Nouveau concert pour Bertrand Cantat à Grenoble, les opposants au chanteur à nouveau mobilisés

Bertrand Cantat a été chahuté par une centaine de manifestants ce mardi soir à Grenoble
Bertrand Cantat a été chahuté par une centaine de manifestants ce mardi soir à Grenoble

Ce mercredi 14 mars 2018, Bertrand Cantat se produit à nouveau à Grenoble. Un deuxième concert dans la capitale des Alpes au lendemain des incidents qui ont opposé le chanteur à une centaine de manifestants. Un nouveau rassemblement est prévu à partir de 19 heures.

Par Yann Gonon

Bertrand Cantat aura-t-il droit ce mercredi 14 mars 2018 au même comité d'accueil qu'hier soir ? Des incidents ont éclaté 2 heures avant le concert prévu à la Belle Electrique quand le chanteur a voulu aller à la rencontre de ses fans. Ce soir, à l'occasion de son 2 ème concert, un nouveau rassemblement est prévu à l'appel d'un groupe féministe.

Insultes, jets d'objets et même crachats, la rencontre entre Bertrand Cantat et les fans qui l'attendaient devant la salle de concert a tourné court. Une centaine de manifestants attendaient de pied-ferme l'ex-chanteur de Noir Désir. Libéré en 2007, Bertrand Cantat a purgé plus de la moitié de sa peine après avoir été condamné à huit ans de prison pour coups mortels sur sa compagne, la comédienne Marie Trintignant. 


Sous la pression, Bertrand Cantat a annoncé ce mardi qu'il renonçait aux festivals d'été mais il a décidé de maintenir ses 2 concerts prévus à Grenoble. Le spectacle de ce soir doit démarrer à 20 heures, toujours à la Belle Electrique et une nouvelle manifestation est programmée à partir de 19 heures.

L'appel à manifester a été lancé par un groupe qui se fait appeler "féministes en colère grenoble". Impossible d'entrer en contact avec les signataires qui utilisent un logiciel en vogue sur le "Darknet" qui masque leur adresse mail. Dans un communiqué adressé à notre rédaction, le groupe demande à Bertrand Cantat "responsabilité et décence". Il trouve "inacceptable" que le chanteur ait "repris une vie publique" et "monte sur scène pour se faire acclamer" après sa sortie de prison.

Peu après les incidents qui l'ont opposé à ses détracteurs hier, Bertrand Cantat a dénoncé sur sa page Facebook "un retour au moyen-âge".



 

Sur le même sujet

Tony Parker fait le point sur ses projets

Les + Lus