Nouvelle fusillade en centre-ville de Grenoble : un homme de 24 ans entre la vie et la mort

Ce jeudi 9 mai, un homme âgé de 24 ans a été la cible de plusieurs coups de feu dans le quartier de l'Alma, connu pour être un carrefour majeur du trafic de drogue à Grenoble. Le pronostic vital de la victime, qui ne serait "pas connue des services de police", est engagé. Une enquête a été ouverte.

Le centre-ville de Grenoble a été le théâtre d'une nouvelle fusilade en ce début de soirée du jeudi 9 mai. Aux alentours de 19h30, des coups de feu ont été tirés rue Très-Cloitres, dans le quartier de l'Alma, un des hauts lieux du trafic de stupéfiants, situé à 250 mètres seulement du commissariat central.

Rapidement arrivés sur les lieux, les secours ont découvert un homme allongé, grièvement blessé par balles. 

Plusieurs plaies au niveau "des jambes, du dos et des fesses"

L'individu, conscient, présentait des "plaies saignantes au niveau des jambes, du dos et des fesses", précise la Direction interdépartementale de la police nationale (DIPN).

La victime a été transportée en urgence absolue par les sapeurs-pompiers et le SMUR dépêchés sur place. L'homme a été hospitalisé au centre hospitalier universitaire Grenoble Alpes de La Tronche. Son pronostic vital est engagé.

La victime ne serait "pas connue des services de police"

Quelques minutes après la fusillade, les hommes de la police judiciaire et du Groupe d'appui judiciaire ont établi un périmètre de sécurité autour des lieux afin de procéder aux premières constatations. Selon une première information du Dauphiné Libéré, confirmée par le procureur de la République de Grenoble, l'auteur des faits a pris la fuite. Le parquet a ouvert une enquête et l'a confié à la Division de la criminalité organisée et spécialisée (ex-police judiciaire).

Malgré les antécédents liés au trafic de drogues du quartier de l'Alma, "aucune piste n'est pour l'heure privilégiée" indique la DIPN. Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime âgée de 24 ans ne serait "pas connue des services de police".

Des faits qui en rappellent d'autres

Ces dernières semaines, plusieurs faits de la même nature ont été recensés dans le quartier de l'Alma, carrefour majeur du trafic de stupéfiants de l'agglomération grenobloise. Dans la nuit du 28 au 29 avril dernier, un jeune homme de 24 ans, connu des services de police, avait été la cible de plusieurs coups de feu.

"C'est la troisième fois que des tirs ont lieu dans ce quartier depuis la condamnation des principaux responsables du point de deal de l'Alma par la justice en octobre dernier", indiquait Eric Vaillant, procureur de la République de Grenoble au lendemain de cette fusillade.

Depuis plusieurs années, la lutte fait rage sur ce territoire entre plusieurs bandes rivales. En octobre 2023, douze prévenus avaient été condamnés à des peines allant de 12 mois à 8 ans de prison pour trafic de stupéfiants dans le quartier de l'Alma.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité