One Voice défend Jumbo, l'hippopotame du cirque Muller, ce 29 octobre au tribunal administratif de Grenoble

© One Voice
© One Voice

C'est peut-être le dénouement d'un long combat. L'association de défense des animaux One Voice se bat contre le cirque Muller et la préfecture de la Drôme. One Voice estime que le cirque "séquestre" et "maltraite" Jumbo l'hippopotame. Et reproche aux pouvoirs publics de ne rien faire pour le sauver.

Par Jean-Christophe Pain

Ce 29 octobre 2019, l'association de défense des animaux One Voice se présentera au tribunal administratif de Grenoble pour dénoncer, une fois de plus, les conditions de vie de Jumbo l'hippopotame.

Un animal qu'elle juge "séquestré" par le cirque Muller. Depuis longtemps déjà, l'association se bat pour la "survie" de Jumbo. En lançant une pétition, en faisant pression sur le Ministère de l'Ecologie.
 
La vidéo de One Voice sur l'hippopotame Jumbo
 

Le dénouement d'un long combat ?


"Déjà deux ans que nous attendons cette audience" explique Jessica Lefèvre-Grave, porte-parole de One Voice. "Elle intervient à la suite de notre recours, remontant à 2017, dans l'affaire qui nous oppose à la préfecture de la Drôme".

L'association a en effet engagé des poursuites contre cette institution pour "excès d'autorité" après qu'elle a refusé de placer Jumbo dans un sanctuaire, "en dépit des preuves flagrantes de sa maltraitance" affirme Jessica Lefèvre-Grave.

"Notre dossier pèse pourtant lourd. Il démontre que les besoins les plus fondamentaux de cet hippopotame, séquestré depuis 30 ans, ne sont pas respectés et que sa vie, privée d'eau, est un enfer" poursuit la porte-parole de One Voice.

"La préfecture a préféré se retrancher derrière des rapports d'inspection ne faisant état d'aucun problème particulier. Il faut dire que les visites des vétérinaires sont généralement annoncées, voire effectuées à la demande des circassiens quand cela arrange ces derniers".

"De notre côté, nous suivons Jumbo à la trace dans tous les déplacements du cirque. Et nous connaissons bien la réalité de son calvaire. Nos enquêtes, les rapports de nos experts, attestent de son immense détresse".

 
© Cirque Muller
© Cirque Muller
 

"Il se plaît chez nous !"


Frank Muller, patron du cirque éponyme, et propriétaire de Jumbo, vit avec l'animal depuis 30 ans. Il rejette en bloc les accusations de One Voice. "Il se plaît chez nous!" affirme-t-il. 

Dans notre reportage du 17 août 2017, Frank Muller nous montrait justement les piscines extérieure et intérieure de l'hippopotame. Des explications qui ne satisfaisaient pas l'association, c'est le moins qu'on puisse dire. 
 
Jumbo au cirque Muller le 17 août 2017
Intervenants : Frank Muller, propriétaire de Jumbo - Arielle Moreau, avocate association One Voice Reportage : Jean-Christophe Pain - Frédéric Pasquette - Caroline Agullo - Bruno Pansiot-Villon


Depuis 20 ans, One Voice se bat pour des cirques sans animaux. Elle fut la première association de défense des animaux, non seulement à porter un cirque devant les tribunaux pour un animal, mais aussi à obtenir des libérations en France.

Demain mardi 29 octobre 2019, le tribunal administratif de Grenoble entendra donc les avocats de l'association et du cirque à partir de 9H30. Le jugement ne sera pas connu le jour même, mais mis en délibéré.


















 

Sur le même sujet

Les + Lus