Parking au poids à Grenoble : le prix des abonnements augmente de 10% pour les véhicules les plus lourds

Depuis ce vendredi 1ᵉʳ mars, les abonnements dans les parkings de Grenoble pour les véhicules les plus lourds vont coûter 10% plus cher. Selon la Métropole de Grenoble, ces véhicules entraînent des charges d'entretien supplémentaire dans ces ouvrages, elle prône également une mesure environnementale.

La mesure est entrée en vigueur ce vendredi 1ᵉʳ mars. À Grenoble, les abonnements dans les 21 parkings de la métropole, gérés par Park GAM, coûtent désormais 10% plus cher pour les voitures lourdes, soit 6 à 10 euros de plus par mois. 

Qui est concerné ?

Cette augmentation tarifaire s'applique aux véhicules thermiques, essence et diesel, dont le poids vide est supérieur à 1550 kg. Ces usagers représenteraient environ 23% des abonnés. Sont également concernés par cette mesure les véhicules électriques et hybrides rechargeables dont le poids vide est supérieur à 1800 kg. "Le choix des seuils s'est opéré afin de préserver également les véhicules familiaux tout en ciblant les véhicules les plus lourds", précise Sylvain Laval, vice-président de Grenoble-Alpes Métropole.

Cette mesure a été proposée "au regard des effets que les véhicules plus lourds peuvent produire, notamment sur l'entretien supplémentaire comme la reprise des revêtements pour les parkings, et dans un objectif environnemental". 
Une mesure mise en place pour inciter notamment les usagers à s’équiper de véhicules plus légers : "C’est vraiment un signal qui est donné sur la volonté globale et collective qui n’est pas spécifique à ce territoire qui est de dire que les véhicules lourds ne sont pas l’avenir. Nous savons que ce sont des véhicules qui consomment plus, ce sont des véhicules qui ont un impact en termes d’abrasion, de rejet de poussière, ce sont des véhicules qui usent plus les revêtements et qui consomment plus d’énergie, donc il y a une incitation à avoir qui est symbolique," ajoute le vice-président de la métropole. 

Augmentation globale de 5% pour faire face à l'inflation

À noter, qu'en plus de cette augmentation, le prix de l'ensemble des abonnements va augmenter de 5 % pour faire face à l'inflation.

Cette nouvelle tarification vise à faire face aux travaux à prévoir dans plusieurs parkings. Une enveloppe de 15 millions d'euros avait été votée par le conseil métropolitain en septembre afin d'entretenir ces ouvrages dont certains présentent des problèmes d'étanchéité. L'ensemble de ces augmentations tarifaires devrait générer environ 230 000 euros de recettes supplémentaires par an.