Le préfet de l'Isère suspend la chasse à Seyssinet-Pariset suite à des "dysfonctionnements graves"

Publié le Mis à jour le
Écrit par AH

Le préfet de l’Isère a pris, le 5 septembre 2019, un arrêté qui dissout le conseil d’administration de l’Association Communale de Chasse de Seyssinet-Pariset et suspend la chasse sur son territoire. Des dysfonctionnements graves de l’ACCA seraient en cause.

 



La saison de chasse débute mal pour les 40 chasseurs de l'ACCA (Association Communale de Chasse Agréée) de Seyssinet-Pariset, près de Grenoble. L'association est dans le collimateur du préfet de l'Isère. Il vient de publier un arrêté qui dissout le conseil d'administration de l'association et suspend la chasse sur son territoire. "Des dysfonctionnements graves" auraient été constatés.



Les chasseurs de l'association locale ont dû rendre leurs carnets de battue pour la chasse au grand gibier et les bracelets du plan de chasse chevreuil sans aucun remboursement.



Le conseil d'administration de l'association est remplacé provisoirement par un comité de gestion composé du maire de la commune, du directeur départemental des territoires de l'Isère et de la présidente de la fédération départementale de chasse.

 

Des dysfonctionnements graves



De nombreux dysfonctionnements auraient été relevés, les règles de sécurité ne seraient pas respectées :



"le fait que tout chasseur posté ne connaît pas la position de son voisin, que plusieurs équipes chassent sur le même territoire, que le rappel systématique des règles de sécurité avant chaque battue n’est pas observé, que des incitations au tir dangereux ont été proférées, que le tir à proximité des routes a été mis en œuvre et que les membres de cette ACCA ont des comportements au cours d’action de chasse susceptibles de nuire à leur sécurité ou à celle des tiers, en zone périurbaine fréquentée" peut-on lire notamment dans l'arrêté préfectoral.

 

Des propos mensongers



Le président de l'ACCA se défend. Ces accusations sont fausses selon lui. "Ce sont des propos mensongers" s'indigne Alain Pallas tenus par "une personne qui veut nuire à l'ACCA". Une personne qui en fait partie depuis peu de temps et qui a déjà été verbalisée, selon le président de l'ACCA, pour s'être glissée dans une battue sans avoir signé le carnet de battue ce qui est obligatoire.



Il regrette que la DDT ait pris au sérieux ces accusations. Il demande à être convoqué pour s'expliquer.



Interview d'Allain Pallas, le président de l'ACCA de Seyssinet-Pariset réalisée par Marion Feutry et Maxime Quemener

 
Alain Pallas, le président de l'association communale de chasse de Seyssinet-Pariset se défend des accusations portées contre l'association de chasse








 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité