• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Retraitée enterrée dans son jardin en Isère : l’autopsie n’a pas révélé la cause de la mort

Le corps de la retraitée a été retrouvé dans son jardin, enterré près de cette haie / © Jérôme Ducrot / France 3 Alpes
Le corps de la retraitée a été retrouvé dans son jardin, enterré près de cette haie / © Jérôme Ducrot / France 3 Alpes

L'autopsie du corps de la retraitée retrouvé enterré dans son jardin mercredi n'a pas mis en évidence l'intervention d'un tiers. Le parquet de Vienne va ouvrir une information pour recherche des causes de la mort. En attendant la garde à vue de sa fille devrait être levée ce jeudi 30 mai.
 

Par AH avec AFP

Une femme de 39 ans est en garde à vue depuis hier après la découverte par les gendarmes du corps de sa mère enterré dans leur jardin, à Beauvoir-de-Marc (Isère). Mais l'autopsie n'a pas démontré d'acte criminel, selon parquet de Vienne. Dans ce contexte, la fille devrait être remise en liberté à la fin de sa garde à vue, qui pourrait s'achever jeudi après-midi, après avoir été prolongée de 24 heures.


La victime a été enterrée par sa fille


Lors de sa garde à vue, elle a déclaré avoir trouvé sa mère morte en février, et avoir choisi de l'enterrer dans le jardin. L'autopsie n'a pas daté précisément le décès, mais l'hypothèse du mois de février n'est pas incompatible avec les constatations.

L'autopsie n'a pas mis en évidence l'intervention d'un tiers. Le parquet de Vienne va ouvrir une information pour recherche des causes de la mort.

Si les examens supplémentaires, scanner et analyses, montraient par exemple des fractures non décelées à l'autopsie, ou un empoisonnement, l'éventuelle information pour homicide en résultant serait confiée au pôle judiciaire criminel de Grenoble, a indiqué le parquet.

L'enquête devra aussi déterminer pourquoi la fille a continué à "jouer le double jeu d'avoir une mère vivante pendant des mois", dans quelles conditions financières elle a vécu depuis son décès et notamment si elle a continué à percevoir sa retraite.

Elle avait disparu depuis plusieurs mois


La mère, âgée de 77 ans, n'avait pas été vue depuis "plusieurs mois", selon le parquet, et sa fille expliquait qu'elle était sortie, en visite, ou bien "hospitalisée".

Finalement, à la demande d'un des deux frères de la femme gardée à vue, qui s'inquiétait de ne pas avoir de nouvelles de sa mère, les gendarmes se son présentés au domicile ou mère et fille vivaient ensemble le week-end dernier.

Là encore, la fille a éludé, mais les gendarmes ont remarqué de la terre fraîchement retournée dans le jardin. Revenus mardi avec un chien, ils ont découvert le corps enterré, sans précaution particulière, enroulé dans un plaid.

Selon le témoignage de la voisine, qui a également servi de témoin, la fille était allongée sur son lit quand les gendarmes sont entrés mardi après avoir dû forcer la porte du garage. Elle n'a manifesté aucune émotion.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

le nouveau maillot du Clermont Foot 63

Les + Lus