RUGBY. XV de France féminin : la Grenobloise Manae Feleu nommée capitaine des Bleues pour le "WXV"

Manae Feleu, 23 ans, a été désignée capitaine du XV de France féminin pour le "WXV", un nouveau tournoi international qui débute le 21 octobre. Les Bleues disputeront trois rencontres au programme de cette compétition.

La joueuse des Amazones du FC Grenoble Manae Feleu, deuxième ligne du XV de France féminin, a été désignée capitaine des Bleues en amont du "WXV", un nouveau tournoi international créé par World rugby qui aura lieu en Nouvelle-Zélande du 21 octobre au 4 novembre.

L'internationale française de 23 ans faisait partie de l'équipe qui a remporté la médaille de bronze lors de la Coupe du monde à l'automne 2022, et qui a terminé deuxième du Tournoi des six nations 2023. Originaire de Wallis-et-Futuna, où elle a débuté le rugby avant de continuer sa formation en Nouvelle-Zélande, la joueuse poursuit en parallèle ses études en 5e année de médecine.

Les Bleues s'envolent dimanche 8 octobre pour la Nouvelle-Zélande, où elles disputeront trois rencontres au programme de cette nouvelle compétition : face aux "Black Ferns" championnes du monde en titre le 21 octobre, contre l'Australie le 28 octobre et enfin face aux Canadiennes le 4 novembre.

"Je me donne toujours à 100%"

La jeune femme, arrivée à Grenoble en 2020, s'est dite "hyper-honorée qu'ils [les co-entraîneurs Gaëlle Mignot et David Ortiz, NDLR] aient pensé à moi pour le capitanat". Elle succède à la deuxième ligne Audrey Forlani, capitaine lors du Tournoi 2023, et à la flanker Gaëlle Hermet, qui remplissait ce rôle depuis fin 2017.

Pour elle, sa nouvelle fonction ne changera pas sa façon d'être, "dans le sens où quand je suis en équipe de France, je me donne toujours à 100 % et cela ne va pas changer". "Après, je sais qu'il y aura certaines choses que je devrais faire en plus (...) comme parler à l'arbitre, (mais) je continuerai à agir comme je le faisais", a déclaré la nouvelle capitaine sur le site de la Fédération française de rugby (FFR).

Le WXV "est un concept qui est génial pour le rugby féminin (car) on n'a pas souvent l'occasion de pouvoir jouer une nation de l'hémisphère sud et ça nous permet de 'matcher' davantage face à ces nations, au-delà des rendez-vous des Coupes du monde, alors c'est top", a-t-elle ajouté. Les rencontres des Bleues lors de cette nouvelle compétition seront retransmises sur TMC.