Un homme trouve la mort à Grenoble après être "apparemment tombé des étages", une enquête ouverte

Ce jeudi 29 février, un homme de 36 ans, patient du Centre hospitalier Alpes Isère (CHAI) de Saint-Égrève, est décédé après être "apparemment tombé des étages" d'un immeuble à Grenoble. La défenestration a eu lieu dans des circonstances troubles. Un homme a été placé en audition libre.

Le drame s'est déroulé en début d'après-midi, ce jeudi 29 février 2024. Un patient du Centre hospitalier Alpes Isère (CHAI) de Saint-Égrève, un hôpital psychiatrique, a été retrouvé inanimé en bas de son immeuble, rue Stalingrad à Grenoble. 

La police est intervenue après avoir été "sollicitée par le CHAI de Saint-Égrève pour un différend entre deux de leurs pensionnaires en permission", indique un communiqué de la police nationale de l'Isère.

À l'arrivée des forces de l'ordre, les sapeurs-pompiers étaient en train d'effectuer un massage cardiaque sur l'homme de 36 ans, inanimé. Mais la victime, "reconnue de ses voisins", a été "déclarée décédée" à l'arrivée de la police.

Un homme auditionné

D'après le communiqué, l'homme serait "apparemment tombé des étages". D'après les informations du Dauphiné Libéré, confirmées par la police nationale de l'Isère, c'est un habitant de l'immeuble qui a donné l'alerte après avoir entendu "un grand boum venant du parking".

Le second patient, un homme de 50 ans, a été interpellé plus tard à son domicile, à Grenoble. Il a alors été emmené à l'hôtel de police pour y être auditionné. La police nationale de l'Isère précise que ce dernier a "affirmé avoir quitté la victime alors qu'elle était encore vivante".

En l'absence de témoin direct, l'enquête en cours est menée par le service local de la police judiciaire afin de tenter d'éclaircir les circonstances de ce drame.