Un jeune homme poignardé à la gorge dans un tram à Grenoble le soir du Nouvel An : l'auteur présumé mis en examen

Un homme de 19 ans, suspecté d'avoir poignardé un jeune homme de 21 ans le soir du Nouvel An à Grenoble, a été mis en examen et placé en détention provisoire, a indiqué le parquet ce vendredi 5 janvier. La victime a été gravement blessée, mais ses jours ne seraient plus en danger.

Un jeune homme de 19 ans, suspecté d'avoir porté un coup de couteau à un jeune homme de 21 ans lundi 1er janvier à Grenoble, a été mis en examen pour tentative d'assassinat et placé en détention provisoire, a indiqué le parquet ce vendredi 5 janvier.

Les faits ont eu lieu peu après minuit, le soir du réveillon du Nouvel An, dans un tramway de la ligne C. C'est à ce moment-là et dans les transports en commun que le mis en cause aurait alors poignardé sa victime à la gorge. Cette dernière est un ami de l'ex-compagne de l'assaillant, selon le procureur de la République adjoint, François Touret de Coucy.

La victime a été secourue, dans un premier temps, par des témoins avant l'arrivée des pompiers. Elle a ensuite été transportée en urgence absolue au service de déchoquage du centre hospitalier Grenoble-Alpes.

"De lourdes conséquences"

Une enquête avait alors été ouverte pour retrouver l'auteur de cette agression. Se sachant recherché, le jeune homme de 19 ans a fini par se rendre ce jeudi 4 janvier au commissariat de Grenoble. Il a été placé en garde à vue pour tentative d'assassinat avant d'être déféré devant le juge d'instruction. Il a ensuite été placé en détention provisoire par le juge des libertés et de la détention.

"Le pronostic vital de la victime n’est plus engagé, mais elle risque de subir de lourdes séquelles", a précisé le procureur adjoint, François Touret de Coucy.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité