VIDÉO. De la sculpture aux arts numériques, près de 300 artistes s'exposent à Grenoble pour la première édition de la foire Art Up !

Art Up !, deuxième foire internationale d'art contemporain de France, se décline pour la première fois à Grenoble jusqu'à dimanche. Plus de cinquante galeries d'art sont réunies à Alpexpo, proposant des milliers d'œuvres, de la peinture au street art.

Couleurs, formes, matières. Au gré de sa déambulation, de galerie en galerie, l'œil du visiteur est accroché par un foisonnement d'œuvres. Peintures, sculptures, arts numériques, street art : près de 300 artistes s'exposent dans les allées d'Alpexpo, à Grenoble, jusqu'au dimanche 7 avril.

La deuxième foire internationale d'art contemporain de France, créée à Lille en 2008, s'invite ainsi pour la première fois dans la capitale des Alpes. Une idée née il y a deux ans dans l'esprit des équipes, attirées par la tradition culturelle de Grenoble, avec ses écoles d’art et de design, et des deux Savoie, riches en galeries d'art.

Conquérir un nouveau public

"Dans la région, on a vu qu'il y avait des bonnes galeries qui présentaient des artistes émergents de moins de 40 ans. L'idée, c'est de montrer ces artistes qui vivent de l'art, font des créations singulières et originales, que l'on invite à découvrir sur cette foire", résume Marie-Françoise Bouttemy, directrice artistique d'Art Up ! Grenoble.

durée de la vidéo : 00h02mn09s
De la sculpture aux arts numériques, près de 300 artistes s'exposent à Grenoble pour la première édition de la foire Art Up ! ©France Télévisions

Christian Guex participe à la foire lilloise depuis sa première édition, il y a 16 ans. Pour ce galeriste installé à Annecy, en Haute-Savoie, exposer ses artistes sur cette première Art Up ! grenobloise ne se refusait pas.

"C'est aussi une façon d'élargir notre territoire de proximité. Je n'avais pas tant de clients de Grenoble, donc c'est une possibilité d'aller au-devant de cette nouvelle clientèle et de lui offrir la belle diversité que les 52 galeries ici présentes peuvent offrir", estime-t-il.

Un mélange "magique"

De 50 à quelques milliers d'euros, il y en a pour toutes les bourses pour les 12 000 visiteurs attendus au cours des quatre jours de cette foire d'art contemporain. Reste, pour les amoureux d'art, le plaisir de se balader dans un musée éphémère.

"C'est magique parce qu'on arrive à retrouver tous les styles à la fois. On passe d'un style à un autre, c'est très agréable", sourit Françoise, une amatrice d'art. Venus des quatre coins de France, les marchands d'art savent que cette édition est un ballon d'essai. Et les premiers pas semblent prometteurs.

"C'est un vernissage qu'on a trouvé très efficace, avec beaucoup d'intérêt sur les œuvres, beaucoup de discussions de vente, des gens qui se projettent. Pour moi, c'est très encourageant. Je pense que la foire va être réussie pour cette première édition, je suis très confiant", assure Akoi Aka, artiste et galeriste du Gard. Coorganisée avec Lille Grand Palais, Grenoble Art Up ! propose jusqu'à dimanche un panorama d'artistes régionaux à la grande halle d'Alpexpo.