XV de France : une première période "très dure, très éprouvante" pour l'Isérois Thomas Jolmes, mais convaincante

Publié le Mis à jour le
Écrit par G.G. avec AFP

Au Japon, dans le cadre la tournée d'été du XV de France, l'Isérois Thomas Jolmes a effectué sa première sélection avec les Bleus, lors du premier match-test. Un début avec l'équipe de France qu'il a qualifié d'"éprouvant". Le joueur de 26 ans a satisfait le sélectionneur Fabien Galthié.

"J'ai dû paraître un peu occis". C'est ainsi que l'Isérois Thomas Jolmes a décrit son état à la fin de la première période, pour sa première sélection avec le XV de France, au poste de deuxième ligne. Le natif d'Échirolles, formé à Grenoble, s'attendait à un rude combat face au Japon. Après la victoire de la France (42-33), il a expliqué ses sensations en zone mixte.

"La première période a été très dure, très éprouvante, j'en ai fait les frais. Il y a eu un coaching et on a su remettre la marche avant et ils ont craqué. On a déroulé avec tout le talent qu'on a derrière. Au début, je me disais "wow, c'est intense". C'est vrai que ça a joué beaucoup dans l'axe, c'était une mi-temps vraiment très dure. Quand on voit la suite, ils (les Japonais) l'ont payé."

L'évolution de Thomas Jolmes

Mal-être, surpoids et surmenage ont longtemps freiné la trajectoire du deuxième ligne de Bordeaux-Bègles Thomas Jolmes. Mais après avoir modifié sa façon de travailler, il arrive à maturité, au point d'être prépondérant dans la victoire du XV de France devant le Japon, samedi, pour sa première sélection.

Avec ses longues boucles rousses, impossible de le rater sur le terrain. Et si certains ne l'avaient pas encore remarqué, le géant de l'UBB (2,04 m, 125 kg) a fêté ses débuts sous le maillot tricolore par un plaquage tonitruant sur le Japonais Siosaia Fifita dès la première minute.

"Il a fait trente minutes de très très haut niveau. Il a répondu présent, il a apporté tout ce qu'il fallait. Après, ça a été dur car il n'avait pas enchaîné durant la saison", a expliqué Fabien Galthié.

Sorti au bout de 44 minutes, l'Isérois a rempli son contrat. "Dans ma tête, je me donne au maximum le temps que je suis sur le terrain et qui vivra vivra. Cette tournée, c'était complètement un objectif pour moi. Je voulais vraiment y participer. J'avais été convoqué pour le Tournoi des six nations, je n'avais pas pu honorer cette occasion (ndlr: blessé) et je m'étais fixé l'objectif de venir ici. Je vais maintenant donner le meilleur de moi-même à l'entraînement. C'est facile de vivre avec un groupe aussi sympa. Je vais rester humble, je vais faire de mon mieux pour montrer que je suis là. Il y a des mecs très très solides à mon poste, je vais continuer à travailler pour m'inscrire au plus long terme dans cette équipe."

Prochain match, toujours contre le Japon, le 7 juillet

Après une période poussive, le XV de France a fait la différence en seconde période
pour décrocher sa neuvième victoire de rang, en surclassant le Japon (42-23) samedi à Toyota lors du premier match de la tournée estivale des Bleus. Avec ce large succès, le troisième écart le plus conséquent entre les deux équipes, les hommes de Fabien Galthié peuvent espérer boucler une tournée sur une note positive. Le match retour aura lieu à Tokyo, le samedi 7 juillet, à 7h50 heure française, avec peut-être une nouvelle apparition de Thomas Jolmes.