Professeur de pole-dance à Grenoble, elle est sacrée championne de France

En 5 ans, Ingrid Lauroz s’est fait un nom dans le milieu de la pole-dance. Cette iséroise vient de remporter son deuxième titre de championne de France de la discipline. Un sport qu'elle enseigne près de Grenoble.

Par Aurélie Massait

Une salle de danse, l’un des tubes de Rag’n Bone Man et la voilà partie pour "la marche sur l’eau", époustouflante chorégraphie à quelques centimètres du sol.

Elle a l’aisance d’une gymnaste, la grâce d’une danseuse mais c’est dans un toute autre sport qu’ Ingrid Lauroz, trentenaire iséroise a trouvé sa voie : la pole-dance, une discipline venue d’Amérique du nord et qui allie danse et acrobaties autour d’une barre verticale.

10 000 pratiquants dans l'hexagone

Cette pratique est en plein essor en France où l’on dénombre déjà 170 écoles et plus de 10 000 pratiquants.

"Ce qui plaît dans la pole-dance, c'est que l'on est dans le dépassement de soi assez rapidement parce-que l’on réussit très vite à faire des figures" explique la jeune femme qui a ouvert deux écoles, l'une à Grenoble, l'autre à Meylan.

"Ça donne vraiment confiance en soi, tout le monde peut s’amuser à faire des acrobaties comme un enfant s’amuserait sur un trapèze ou une balançoire".

Cette progression rapide, Ingrid Lauroz peut en témoigner.

En à peine 5 ans, elle a déjà été sacrée deux fois championne de France de pole-dance.


Un univers où l'excellence rime avec polyvalence.

"On doit allier l’aspect gymnique, sportif à la sensualité tout en essayant de chercher la fluidité où la grâce" conclue la jeune femme qui rêve de voir son sport aux JO.


Voir le reportage de Xavier Schmitt, Grégory Lespinasse et Gilles Neyret

Une grenobloise championne de France de pole-dance
Intervenants : Ingrid Lauroz, championne de France de pole-dance






Sur le même sujet

Les + Lus