Isère : cocaïne, ecstasy, kétamine... deux adolescents interpellés en marge d'une rave party pour trafic de drogues

Publié le Mis à jour le
Écrit par Antoine Belhassen .

Deux jeunes de 18 et 17 ans ont été interpellés, dimanche 7 novembre, aux abords d'une rave party à Lentiol (Isère), avec en leur possession de nombreux produits stupéfiants. Le jeune homme de 18 ans a été condamné à 12 mois de prison avec sursis.

Ils avaient sur eux tout un attirail de drogues, et même une petite balance de précision pour les soupeser avant la vente. Deux jeunes, un homme de 18 ans et une femme de 17 ans, ont été interpellés pour trafic de stupéfiants, dimanche 7 novembre dernier, aux abords d'une rave party à Lentiol (Isère), qui a duré tout le week-end du 5 au 7 novembre.

Kétamine, ecstasy, cocaïne, amphétamine, cannabis, du xanax et 1 510 euros en espèce ont été trouvés sur le couple originaire de Haute-Savoie.

Interpellés par la compagnie de gendarmerie de Saint-Marcellin, appuyée par une équipe cynophile de la gendarmerie d'Albertville et par un escadron départemental de sécurité routière, ils ont été placés en garde à vue.

Les deux jeunes gens ont reconnu s'être rendus sur le site de la rave party pour vendre leurs produits.

Deux ans d'interdiction en Isère

Déféré par le parquet dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) devant le tribunal correctionnel de Grenoble pour trafic de produits stupéfiants, le jeune majeur a été condamné, mardi 9 novembre, à 12 mois de prison avec sursis avec obligation de soins.

Il est également puni d'une d'interdiction de deux ans de déplacement dans le département de l'Isère et de rave party. Son permis de conduire a été suspendu pour six mois et ses 1 510 euros en espèce ont été confisqués.

Quant à la jeune mineure, elle sera convoquée prochainement devant le juge des enfants au tribunal judiciaire d'Annecy.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité