Isère : contrôlé à 259 km/h sur l'autoroute, il voulait rentrer rapidement en raison du couvre-feu

Un jeune automobiliste s'est fait retirer son permis samedi après avoir été contrôlé en grand excès de vitesse en Isère. Il a aussi été verbalisé pour non-respect du couvre-feu.

Un automobiliste a été contrôlé en grand excès de vitesse le 9 janvier en Isère. (Illustration)
Un automobiliste a été contrôlé en grand excès de vitesse le 9 janvier en Isère. (Illustration) © Josselin CLAIR / MAXPPP

Un automobiliste a été contrôlé à 259 km/h sur l'autoroute A43, à hauteur de Saint-Quentin-Fallavier (Isère), samedi 9 janvier. Les gendarmes autoroutiers ont flashé le conducteur à bord de son Audi S3 lors d'une opération de contrôle, peu avant 21 heures.

Interrogé sur les raisons de cette infraction, le conducteur a expliqué être "pressé de rentrer chez lui afin de ne pas être verbalisé en raison du couvre-feu". Alors que ledit couvre-feu était déjà en vigueur lorsqu'il a été contrôlé. Les gendarmes relèvent également qu'il "n’était pas en possession d’une quelconque attestation pour justifier sa présence dehors après 20 heures, pas plus que son passager".

Le conducteur a donc fait l'objet d'un retrait de permis immédiat, et son véhicule a été immobilisé. Le passager et lui-même ont par ailleurs été verbalisés pour non-respect du couvre-feu. L'amende s'élève à 135 euros.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité justice