Isère. Héliportage périlleux au-dessus de Chamrousse pour garantir l’eau courante dans la station cet hiver

Au sol, trois personnes, dont une équipée de radio pour guider le pilote, étaient chargées de réceptionner les encombrants colis sur une plateforme d’à peine 10 m2. / © Véolia
Au sol, trois personnes, dont une équipée de radio pour guider le pilote, étaient chargées de réceptionner les encombrants colis sur une plateforme d’à peine 10 m2. / © Véolia

Une importante opération d’héliportage entre Chamrousse et la source du Rocher blanc qui alimente la station en eau potable a été menée ce mardi 5 novembre 2019. Objectif : remplacer deux transformateurs servant à alimenter la station de pompage située au milieu d’une forêt de sapins.

Par AH avec communiqué


Le ballet de l'hélicoptère a démarré à 9 heures ce mardi entre un parking de la station de Chamrousse et la source du Rocher blanc, située à 1400 m d’altitude au milieu de la forêt de Prémol. C'est là que se trouve la station de pompage qui sert à alimenter la station en eau potable.

L'opération consistait à remplacer deux transformateurs. L'un d'eux avait été endommagé par la foudre début septembre. Il ne fonctionnait plus.
 
Les transformateurs d'une tonne chacun ont été hélitreuillés / © Véolia
Les transformateurs d'une tonne chacun ont été hélitreuillés / © Véolia

« Comme ces deux transformateurs avaient été installés il y a une vingtaine d’années, nous avons fait le choix de les changer tous les deux », explique Bruno Rousseau, le responsable d’exploitation de Veolia pour l’Isère.

Une décision justifiée par l’exigüité de la station de pompage, les deux transformateurs étant installés dans une pièce de l’ouvrage minuscule et difficile d’accès.
 

Une opération délicate


« C’est un site un peu compliqué, puisque la station est située au bord d’une petite falaise et au milieu des sapins. Cette opération a nécessité beaucoup de précision de la part du pilote, qui a dû rester en stationnaire de longues minutes pour déposer délicatement les deux transformateurs », précise Bruno Rousseau.

Au sol, trois personnes, dont une équipée de radio pour guider le pilote, étaient chargées de réceptionner les encombrants colis sur une plateforme d’à peine 10 m2.
 
L'opération a nécessité beaucoup de précision de la part du pilote, qui a dû rester en stationnaire de longues minutes pour déposer délicatement les deux transformateurs / © Véolia
L'opération a nécessité beaucoup de précision de la part du pilote, qui a dû rester en stationnaire de longues minutes pour déposer délicatement les deux transformateurs / © Véolia

Reste désormais à effectuer les branchements : mais comme de nombreux pré-câblages ont été effectués en amont, l’installation devrait être totalement remise en service dès mercredi 6 novembre en fin de journée promet Véolia.

Tout sera terminé avant l'arrivée de la neige et des premiers touristes !
 

Sur le même sujet

Les + Lus