Isère. Il récupère un défibrillateur dans un magasin de sport pour aller porter secours à un cycliste en arrêt cardiaque

Un cycliste de 40 ans, victime d'un arrêt cardiaque à Echirolles, en Isère, ce jeudi 2 juillet, a pu être réanimé grâce à l'intervention rapide d'un témoin qui a eu les bons réflexes en attendant l'arrivée de secours.

Pour porter secours au cycliste en arrêt cardiaque, le témoin est allé chercher un défibrillateur dans un magasin à proximité
Pour porter secours au cycliste en arrêt cardiaque, le témoin est allé chercher un défibrillateur dans un magasin à proximité © Alain Delpey / Maxppp
Vers 18 heures, ce jeudi, un cycliste s'est retrouvé à terre rue Comboire, à Echirolles. L'homme a-t-il fait un malaise avant de chuter ou le contraire ? Quoiqu'il en soit, il était en arrêt cardio-respiratoire lorsque des témoins sont venus lui porter secours.

Ces derniers ont eu le bon réflexe de débuter un massage cardiaque et récupérer un défibrillateur dans un magasin de sport situé à proximité. Dès leur arrivée, les pompiers ont pris le relais. Le cycliste a pu retrouver une activité cardiaque. Il a été transporté au CHU Grenoble Alpes.

Nous n'avons pas plus d'information concernant l'état de santé de la victime mais ce qui est sûr, c'est que les témoins ont eu les bons réflexes. Lorsque l'on assiste à un arrêt cardiaque, chaque minute compte. Il est indispensable d'appeler le 15 (SAMU) ou le 18 (pompiers), de masser et défibriller le coeur de la victime.

Au-delà de 5 minutes d'arrêt cardiaque, le cerveau, qui n'est plus oxygéné par le coeur, subit de graves dommages qui peuvent être irréversibles. En l'absence de prise en charge, l'arrêt cardiaque est mortel en quelques minutes seulement.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers pompiers vélo
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter