Isère : des interférences d'ondes provoquent une intervention des secours pour détecter une victime sous une avalanche

Vendredi 13 mars, les secouristes de haute-montagne sont intervenus dans le massif de Belledonne (Isère) pour retrouver une victime sous une avalanche. Fausse alerte, il s'agissait en fait d'une interférence du DVA des skieurs les ayant appelé. 

Un détecteur de victimes d'avalanche.
Un détecteur de victimes d'avalanche. © DOMINIQUE ANDRE / MAXPPP
C'est en vain que les CRS de haute-montagne ont sondé la neige ce vendredi 13 mars. Alors qu'un groupe de skieurs évoluaient dans le massif de Belledonne, en Isère, l'un d'eux, arrivé à proximité d'une coulée de neige vieille de plusieurs jours, a déclenché son détecteur de victimes d'avalanche par acquis de consience.


Une technique analogique qui permet de repérer les interférences

L'appareil se mettant à sonner, les skieurs ont alerté les secours. "Ca arrive de plus en plus régulièrement avec les DVA milieu de gamme, 100% numérique, confie un secouriste. De nombreuses interférences d'ondes font sonner ces appareils sans qu'il n'y ait de victime. Cela peut être un smartphone, une montre connectée, une go pro ou encore une ligne électrique à proximité."
 
Equipés d'un DVA plus performant, combinant l'analogique et le numérique, les CRS sont parvenus à déterminer qu'il s'agissait simplement d'interférences. Deux personnes ont été dépêchées sur place et une autre équipe s'apprêtait à intervenir.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
avalanche nature montagne
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter